LES 2e RENCONTRES AFRIQUE EN DOCS

Site web : www.fifilille.com

En Afrique, une profusion d’images du monde parvient chaque jour sur les écrans, au point que la représentation des cultures et des identités africaines rend compte du point de vue du monde extérieur sur l’Afrique. L’enjeu aujourd’hui est donc celui de la production et de la création des images par les cinéastes Africains et de leur propre regard sur leurs réalités. Les sociétés qui aujourd’hui ne produisent pas d’images qui pensent, d’images documentaires qui donnent à voir des représentations de leurs réels, sont des sociétés sans mémoire et par conséquent sans avenirs. Depuis 2002, le programme Africadoc, initié par Ardèche Images (Lussas) et Dakar Images (Sénégal) participent à l’émergence et à l’accompagnement de nouvelles générations d’auteurs et de producteurs africains.

En octobre dernier, des membres de l’équipe de Krysalide Diffusion (association qui organise le festival du film indépendant de Lille depuis 2005) ont participé aux « Rencontres Internationales du Documentaire Africain » de Saint-Louis organisées par AFRICADOC. Un rendez-vous annuel qui a rassemblé près de 60 professionnels du documentaire (producteurs, diffuseurs, réalisateurs) (www.lussasdoc.com)

L’équipe de Krysalide Diffusion a mis en place, en collaboration avec de jeunes cinéastes sénégalais, et le CNA Sénégal (Cinéma Numérique Ambulant), une série de projections de documentaires de création tournés en Afrique par des auteurs présents à St-Louis pour accompagner leurs films et rencontrer le public. Ces projections en plein air se sont déroulées dans quatre quartiers de Saint-Louis. Une diffusion organisée en partenariat avec Africadoc, Docnet, la Ville de Saint-Louis et les Conseils des Maisons de Quartiers de la commune de Saint-Louis. Ces projections/rencontres ont rassemblé en octobre dernier près de 1500 spectateurs dans une ville qui ne possède plus de salle cinéma depuis plus d’une dizaine d’années…

Depuis 2010, Krysalide Diffusion, en partenariat avec Africadoc et Doc Net, organise LES RENCONTRES AFRIQUE EN DOCS. Une série de projections/rencontres de documentaires de création africain qui se déroulent tout d’abord à Saint-Louis (Sénégal) – puis à Lille – afin de réunir, par le cinéma, deux villes unies par des liens d’amitiés et de coopération.

Du 26 au 28 janvier 2012, l’ensemble de cette programmation sera présentée au CINEMA L’UNIVERS (Lille Moulins) en présence de 5 cinéastes venus du Niger, du Sénégal, du Congo, du Cameroun et du Burkina Faso pour trois soirées exceptionnelles. En effet, le documentaire africain est malheureusement peu diffusé, ce problème sera l’une des questions qui sera abordée lors de la « Table Ronde » qui sera proposée durant ces « 2e Rencontres Afrique en Docs ».

A 4230 kms et quelques mois d’intervalles, deux populations de deux villes et régions amies auront ainsi partagés, pour la deuxième année, une même expérience cinématographique, et rencontrés les mêmes cinéastes. Le Réel africain comme trait d’union entre les peuples !

LA PROGRAMMATION //Toutes les projections seront suivies d’une discussion avec les cinéastes

 Jeudi 26 janvier

20H00 KOUNDI, LE JEUDI NATIONAL

Ariane Astrid Atodji?documentaire?Cameroun?2011?86 min

Koundi est un grand village. Conscients de leur richesse forestière, les villageois ont eu l’idée de l’utiliser pour lutter contre la pauvreté. C’est ainsi qu’ils s’organisent et ont finalement obtenu l’autorisation de créer une forêt communautaire. Selon l’adage « l’homme prudent voit le mal de loin », Koundi a entrepris la création d’une cacaoyère afin de poursuivre le processus d’émancipation entamé au cas où l’État mettrait fin au contrat d’exploitation du bois.

 Vendredi 27 janvier

19H00 SAVOIR RAISON GARDER

Mamounata Nikiema?documentaire?Burkina-Faso?2011?52 min

L’organisation d’une quelconque élection demande beaucoup de tact. Pour bon nombre d’institutions électorales en Afrique, proclamer des résultats acceptés par tous, est un grand défi. Aux côtés de deux commissaires, le réalisateur pénètre les coulisses de la CENI pour témoigner de la préparation, semée d’embûches et d’obstacles, d’une élection.

 21H00 BAKOROMAN

Simplice Ganou ?documentaire?Burkina-Faso?2011?63 min

Quitter sa famille à sept, douze, seize ans. Partir en terrain inconnu. Élire domicile devant un magasin, dans un vidéo club, aux abords d’une gare routière. Apprendre à se droguer, à mendier, à voler, à fuir, se battre, ne plus avoir peur. Se faire des amis et des ennemis. Intégrer un nouveau monde. S’adapter… Des histoires à écouter, des itinéraires à suivre. Ce film fait, de l’intérieur, le portrait de quelques « Bakoroman » de Gounghin, un quartier central de Ouagadougou, la capitale du Burkina Faso.

 Samedi 28 janvier

17H30 TABLE RONDE

« La Production et la diffusion du documentaire de création africain en France et en Afrique »

En présence des cinéastes // entrée libre

 19H00 D’UNE RIVE A L’AUTRE

Delphe Kifouani ?documentaire?Congo?2010?52 min

Brazzaville et Kinshasa sont les capitales des deux Congo, avec la particularité d’être les capitales les plus proches du monde. Ces deux pays sont juste séparés par le fleuve. Une loi bilatérale signée entre les deux pays donne la possibilité aux handicapés d’aller d’une ville à l’autre pour faire le commerce sans payer la douane et les taxes. Une vague d’handicapés s’y est alors lancée. Grand Mick, Julien et Jean sont de ceux là. Je les accompagne dans leur quotidien.

 21H00 KOUKAN KOURCIA, LE CRI DE LA TOURTERELLE

El Hadj Sani Magori ?documentaire?Niger?2010?62 min

Dans les années 70, Hussey était une jeune cantatrice nigérienne adulée (Zabaya en Hausa) qui avait un certain pouvoir sur ses fans. Une de ses particularités consistait à chanter l’exil, encourageant les jeunes gens à partir chercher fortune dans les pays plus accueillants d’Afrique de l’Ouest. Le père de Sani Magori est parti à Abidjan en Côte d’Ivoire… le cinéaste veut le décider à rentrer, avec l’aide de la Zabaya.

LES INFOS PRATIQUES

 Le Lieu

CINÉMA L’UNIVERS

16 rue Georges Danton – Lille Moulins // www.lunivers.org

 L’accès

En voiture

Par l’A25, sortie 2 Faches-Thumesnil;

Par la N356 sortie 2a Lille – Grand Palais / suivre le Boulevard de Belfort et prendre la rue de Cambrai. La deuxième rue sur la gauche est la rue Georges Danton.

 En métro

Métro Porte de Valenciennes, ligne 2 (rouge) / longer le boulevard de Belfort, arrivé au rond-point, prendre la rue de Valenciennes, la deuxième rue sur la droite est la rue Georges Danton.

 La Billetterie

Tarif unique : 2 euros la séance

 Infos+

La salle est équipée d’une boucle magnétique pour le public malentendant.

La Salle est accessible aux personnes à mobilité réduite.

Un bar avec petite restauration sera proposée durant toute la période des rencontres