Législatives Guinée : la campagne débute ce vendredi à minuit

Le Président guinéen, Alpha Condé, a pris un décret dans la soirée du jeudi 22 août, fixant les dates d’ouverture et de clôture de la campagne électorale pour les élections législatives, prévues le 24 septembre prochain.

(De notre correspondant à Conakry)
C’est parti pour la campagne électorale des prochaines élections législatives, prévues le 24 septembre prochain. Selon le décret présidentiel lu sur les ondes des médias d’Etat, la campagne électorale débutera sur toute l’étendue du territoire national le vendredi 23 août à 00 heure et prendra fin le dimanche 22 septembre à 00 heure inclusivement.

Déjà dans le QG des partis politiques, les directoires de campagne s’apprêtent à mener une campagne apaisée. C’est le cas du parti au pouvoir, RPG-Arc-en-ciel et des partis de l’opposition. La Commission électorale nationale indépendante (CENI), quant à elle, multiplie les appels à une campagne de paix et sans animosité. D’où leur slogan : « l’élection est une fête au village ».

De son côté, le Conseil national de la Communication, l’institution de régulation des médias, a procédé dans la journée du jeudi au tirage au sort de l’ordre de passage des 31 partis politiques en lice sur les radios et télévisions nationales, pour leurs messages de campagne.

En effet, deux types d’émission seront animés sur les médias d’Etat pour la diffusion des messages des partis politiques engagés dans la course. Il s’agit des émissions intitulées : « 5 minutes pour convaincre » et « Programmes croisés ». Il est également prévu dans les colonnes du journal étatique, « Horoya » et du bulletin de l’ »AGP » des espaces de diffusion de communiqués de partis politiques en campagne, sans oublier les radios rurales.

Récemment, les leaders de l’opposition dite républicaine exprimaient devant la presse leur inquiétude quant à la tenue de ces élections le 24 septembre prochain. Ils dénonçaient un retard de 9 jours sur le chronogramme fixé par la CENI, notamment dans l’affichage du fichier électoral et l’opération du dédoublonnage dudit fichier.

Les élections législatives ont un enjeu important pour le pays. Elles permettront de mettre fin à la transition qui n’a que trop duré. Ces élections devraient se tenir normalement six mois après la Présidentielle de 2010 qui a connu l’avènement d’Alpha Condé au pouvoir. La dernière élection législative en Guinée remonte à 2002.