Le Zimbabwe offre 10 rhinocéros blancs à la RD Congo

Le Zimbabwe fait don de 10 rhinocéros blancs à la République démocratique du Congo pour rétablir une population menacée d’extinction par les braconniers, a déclaré l’autorité zimbabwéenne de la faune.

Après la diplomatie du panda longtemps pratiquée par la Chine, voici la diplomatie du rhinocéros qui va permettre un rapprochement du Zimbabwe et de la RDC. Les rhinocéros ont été capturés et seront déplacés des chutes Victoria vers un parc animalier congolais dans les 10 jours à venir, a indiqué en début de semaine le porte-parole de l’Autorité des parcs et de la faune du Zimbabwe (ZimParks), Tinashe Farawo. Les rhinocéros blancs qui vont être offerts à la RD Congo vivaient dans le parc national de Garamba, près de la frontière avec le Soudan du Sud.

En RDC, la protection de la vie sauvage est compliquée par le manque de moyens des parc et par la violence des milices qui perdure toujours 15 ans après la fin d’une guerre qui a fait des millions de victimes, principalement à cause de la faim et des maladies.

« Le gouvernement zimbabwéen était satisfait du fait que les conditions prévues avant et après le transfert  répondraient aux normes requises pour un établissement réussi des rhinocéros« , indique un communiqué de ZimParks. 

Le Zimbabwe comptait environ 800 rhinocéros noirs et blancs en 2016. Leurs cornes sont prisées en Chine et en Asie du sud-est ce qui rend ces animaux particulièrement recherchés par les braconniers.

« Déplacer les rhinocéros d’un endroit à l’autre est essentiel pour assurer une bonne diversité génétique dans la population« , a déclaré Emma Pereira, porte-parole du groupe londonien Save the Rhino. « Nous espérons que tout changement entre pays se fera avec l’expertise appropriée et une planification réfléchie. »