Le Zimbabwe accepte l’aide des Nations Unies

Après l’avoir d’abord refusée, le gouvernement zimbabwéen a décidé d’accepter l’aide proposée par les Nations Unies pour construire des abris d’urgence aux victimes de la campagne de démolition des bidonvilles, de mai à juillet dernier. Les Nations Unies devraient construire 2 500 maisons temporaires dans une première phase. Objectif : mettre debout 20 000 unités, ce qui reviendrait à 18 millions de dollars, précise le Daily Mail and Guardian.