Le Widad cale, Africa Sport se rassure

Le Widad de Casablanca a passé une mauvaise journée dimanche. L’équipe dirigée par le Français Ladislas Lozano a perdu son match face au tenant du titre de la CAF, la JS Kabylie, par deux buts à zéro. L’Africa Sport est allée chercher le nul au Ghana face à Goldfields. Tandis que les Mimosas préservent leurs chances en battant à Abidjan les Egyptiens du Ahly par la plus petite des marges.

« L’adversaire était supérieur sur tous les plans. Sans chercher à réduire son mérite, il convient de reconnaître, à notre décharge, que nous étions handicapés par plusieurs absences. Nous n’étions pas prêts à aborder un match de ce niveau. La JS Kabylie, par sa production de ce soir, a prouvé qu’elle demeure l’une des meilleures formations du continent », reconnaît l’entraîneur français du Widad de Casablanca, Ladislas Lozano. Ses protégés, submergés par des Kabyles survoltés, n’ont jamais eu l’occasion de construire leur jeu.

Si en première mi-temps, les Casablancais ont réussi à repousser toutes les offensives adverses, la suite fut un long tunnel pour eux. Dans cette Coupe de la Confédération Africaine de Football, les Marocains ont paru diminués face aux tenants du titre. Le score aurait pu être plus lourd tant le Widad paraissait hors-jeu. Dans ces quarts de finale, l’Africa Sport a vu ses efforts récompensés jusqu’à ramener un nul du Ghana en partageant les points avec Goldfields.

Les champions sont fatigués

Les Egyptiens du Ahly du Caire sont craints par toutes les équipes africaines. Leur jeu athlétique, à l’anglaise, a beau être classique, sans imagination, il n’en demeure pas moins efficace. Leur palmarès est des plus éloquents. Au classement de la Fédération internationale de football (FIFA), il arrive, de loin, comme premier club africain. Les Mimosas d’Abidjan étaient impatients d’en découdre avec le Ahly. Il y a 15 jours, les Mimosas, par excès de confiance, se sont fait surprendre par les Angolais du Petro.

L’unique solution pour continuer leur aventure dans la Ligue des champions était de battre l’équipe égyptienne. C’est chose faite, par la plus petite des marges, depuis dimanche dernier. Les prochaines rencontres se dérouleront dans dix jours.