Le ticket présidentiel de Wade mobilise la contestation au Sénégal

Le grand projet de loi constitutionnel d’Abdoulaye Wade visant à instaurer un ticket présidentiel et le quart bloquant (possibilité d’être élu au premier tour avec 25% des voix), continue d’embraser le Sénégal. Hier, lundi, les jeunes de l’opposition ont protesté en bloquant le centre ville, manifestation réprimée par la police qui a arrêté Barthélemy Dias, leader des jeunesses socialistes rapporte Afriscoop. Aujourd’hui, le député Cheikh Bamba Dieye (maire de Saint-Louis) s’est enchaîné aux grilles de l’Assemblée nationale. A deux jours de son passage en procédure d’urgence à l’Assemblée Nationale le projet présidentiel mobilise la contestation et soude l’opposition, sans doute pas tout à fait le scénario prévu par Abdoulaye Wade.