Le terroriste Redwane Hajaoui, originaire du Maroc, condamné en Belgique à 5 ans de prison ferme

Redwane Hajaoui

Le tribunal correctionnel de Liège, en Belgique, a condamné à une peine de cinq ans de prison ferme le terroriste verviétois Redwane Hajaoui, originaire du Maroc. L’homme a été jugé par défaut pour des faits de participation aux activités d’un groupe terroriste commis entre le 22 janvier 2014 et le 10 mars 2017.

Alors que sa mort avait été annoncée le 8 octobre 2015, sans pour autant que des éléments ne permettent de confirmer son décès, le terroriste verviétois Redwane Hajaoui (25 ans), originaire du Maroc, a été jugé par défaut, ce vendredi 18 janvier 2019. Une peine de cinq ans de prison ferme a été requise par le tribunal correctionnel de Liège, en Belgique.

Ami du terroriste Tarik Jadaoun, un autre membre de la filière verviétoise qui aurait aussi été tué, Redwane Hajaoui avait quitté la Belgique pour rejoindre, via Cologne, les zones de combat de l’Etat islamique. Pour s’y rendre, celui qui se faisait appeler Abu Khalid Al Maghribi, avait fait croire à sa famille qu’il partait au Maroc, chez ses grands-parents.

Redwane Hajaoui s’était radicalisé en Belgique, et il est accusé d’avoir participé, en 2012, à une manifestation devant l’ambassade de Birmanie à Schaerbeek en compagnie de membres de Charia for Belgium. Ses activités terroristes avaient notamment été confirmées par l’intermédiaire de ses profils Facebook, où il avait publié des photos de lui s’exhibant en tenue de combattant avec Tarik Jadaoun.

Redwane Hajaoui, qui avait proféré des menaces de mort à l’égard de policiers et de la justice, est apparu dans une vidéo de revendication des attentats de mars 2016 en Belgique. Il a en outre figuré dans une vidéo de menace envers la France et la Belgique.