Le Spiderman afro-latino est né

Le nouveau Spiderman est un adolescent new-yorkais afro-latino. Il s’appelle Miles Morales et remplacera Peter Parker d’origine causasienne, décédé. Les éditions Marvel Comics qui ont révélé début août cette nouvelle identité du super-héros historique lient son avènement à l’élection de Barack Obama à la Maison Blanche.

Fini le bleu blanc rouge du super-héros de Spiderman. Désormais ce sera bleu black rouge. Lancé par les éditions Marvel Comics aux Etats-Unis, le nouveau super-héros de la bande dessinée Spiderman est né mercredi 3 août. Il est afro-latino et répond au nom de Miles Morales. Cette nouvelle version remplace celle de Peter Parker, cet orphelin blanc originaire du quartier du Queens, à New York, tué par son ennemi juré, le Bouffon Vert, dans le dernier numéro paru en juin. Dans cette nouvelle interprétation, Miles Morales vit avec ses parents dans le quartier de Brooklyn, à New York. « Quand la possibilité s’est présentée de créer un nouveau Spiderman, nous avons su qu’il fallait que ce soit un personnage représentant, par ses origines et ses expériences, la diversité du XXIe siècle », a déclaré Axel Alonso, rédacteur en chef de Marvel, dans un communiqué. « Le personnage de Miles suit la tradition narrative des personnages comme Peter Parker, mais montre aussi qu’il est un nouveau type, unique, de Spiderman et qu’il est digne d’en porter le nom », a-t-il ajouté.

Une histoire de multiculture

Alex Alonso raconte avoir eu l’idée de changer l’origine ethnique du super héros lors de l’élection de Barack Obama à la tête des Etats-Unis, lit-on dans le Le Monde. Au cours de sa campagne pour la présidentielle de 2008, Obama avait lui-même déclaré que Batman et Spiderman étaient ses deux super-héros favoris. Le président américain est né d’un père Kenyan et d’une mère américaine.

Ce changement d’origine du personnage de la bande dessinée ne laisse pas indifférent Alex Alonso dont le père est mexicain et la mère britannique. Les origines du nouvel héros ont une signification particulière pour Brian Michael Bendis, auteur de bandes dessinées chez Marvel Comics, maison dans laquelle il a lancé la série « Ultimate spider-Man ». D’origine juive, ce dessinateur prolixe est le père adoptif de deux enfants originaires d’Afrique.

Une sous-représentation des super-héros issus des minorités

Même s’il existe un certain nombre de super-héros issus des minorités, comme « Tornade des X-Men » ou « Hancock dans Iron Man », les super-héros à la peau matte dans l’univers Marvel ne sont pas nombreux. « Ce n’est pas trop tôt », a déclaré Bendis au New York Times. « Même si nous avons des super-héros issus des minorités dans l’univers Marvel, ils sont encore largement sous-représentés ».

Spiderman est l’un des super-héros les plus populaires au monde. Espérons que ce nouveau personnage qui fera ses débuts en Septembre dans « Ultimate Spiderman », encouragera d’autres maisons d’éditions à suivre l’exemple de Marvel Comics.