Le Sénat français donne le Droit de vote aux étrangers

Le Sénat français, dominé par une majorité hostile à Nicolas Sarkozy et composée de socialistes, d’écologistes et de communistes, a voté le 8 décembre 2011 à minuit le droit de vote pour les étrangers résidant en France pour les élections locales.

C’est à une courte majorité que le Sénat français s’est prononcé le 8 décembre 2011 à minuit en faveur du Droit de Vote des étrangers résidant en France aux élections locales. Un vote historique, acquis à force d’éloquence et d’émotion, un vote symbolique, qui réclame encore, pour devenir Loi, un vote identique de l’Assemblée nationale et une modeste modification de la Constitution…

Un premier pas

Autant dire que ce n’est qu’un premier pas… Mais un premier pas important. Car le Sénat représente, justement, les collectivités locales. Autant dire que c’est un vote qui exprime la profondeur de l’opinion française, à travers la représentation de tous les départements et de toutes les communes de France.

En découle une forme de promesse, à l’intention de tous les étrangers du Sud de la Méditerranée qui vivent depuis de longues années, voire plusieurs décennies, sur le sol français : une victoire de la gauche et des écologistes lors des échéances nationales du printemps entraînera de fait un vote conforme de l’Assemblée nationale, et du Congrès… Et les prochaines élections municipales permettront aux étrangers vivant en France de participer aux choix municipaux.

Rétablir l’égalité des territoires et des quartiers

Conséquences prévisibles? A la fois minimes, et profondes. Tant de quartiers ont été mal aménagés et sont partis à la dérive, parce que beaucoup de leurs habitants ne votaient pas aux élections locales, et que la satisfaction de leurs attentes n’était pas prioritaire ! Désormais l’aménagement des différents quartiers marchera d’un seul pas…

Plus fondamentalement, c’est avec une avancée démocratique qui date des premiers mois de la Révolution de 1789 que la France vient de renouer. Car la première République avait accordé le droit de vote aux étrangers installés en France depuis quelques mois seulement… Considérant qu’ils avaient le droit, puisqu’ils participaient au projet collectif que constituait cette première démocratie européenne, de voter comme tous les Français…

D’avancées en reculs successifs, la Démocratie, dans tous les pays du monde, est décidément toujours à réinventer.