Le républicain Colin Powell votera Obama

C’est un appui de taille que le candidat démocrate a reçu ce dimanche, à seize jours de la présidentielle américaine. Ancien chef d’état-major des armées américaines, ancien secrétaire d’Etat de Georges W. Bush et membre du parti républicain, Colin Powell a annoncé dans une émission télévisée qu’il votera pour Barack Obama, lors de l’élection du 4 novembre. Le candidat démocrate se retrouve ainsi un peu plus conforté dans sa position de favori.

Critiqué pour son inexpérience en politique étrangère, Barack Obama vient de recevoir un soutien de poids. Colin Powell, l’ancien secrétaire d’Etat américain sous l’administration Bush, a estimé, dimanche sur la chaîne NBC, que le sénateur de l’Illinois « remplissait les critères » pour diriger les Etats-Unis. D’après lui, sa capacité à inspirer, le caractère fédérateur de sa campagne, et le fait qu’il « tende la main à toute l’Amérique », feraient de lui « un président réformateur ». Pour ces différentes raisons, « je vais voter pour Barack Obama », a déclaré Colin Powell, le premier Noir à avoir occupé le poste de chef d’état-major des armées américaines.

Colin Powell assure que la couleur de la peau de Barack Obama, n’a aucunement influencé sa décision. Une décision qu’il justifie par la déviation du parti républicain vers le conservatisme social. John McCain, « va essentiellement appliquer l’orthodoxie de l’agenda républicain, avec un nouveau visage et une approche qui lui est propre, et il le ferait très bien. Mais nous avons besoin d’un changement générationnel», selon cet ancien chef de la diplomatie du premier gouvernement de Georges W. Bush. Colin Powell a également dénoncé les attaques de l’équipe de campagne de John McCain contre le sénateur de l’Illinois.

«Un grand soldat, un grand homme d’Etat»

Colin Powell n’est pas le seul républicain à supporter Barack Obama. Des chroniqueurs proche du camp républicain, ayant une forte influence sur les électeurs, ont déjà accordé leur soutien au candidat démocrate. La surprise est notamment venue du Chicago Tribune, qui pour la première fois depuis 1847 prête allégeance à un candidat démocrate. Cependant, seulement 5% des électeurs républicains se sont déclarés prêts à voter pour Barack Obama, contre 74% pour John McCain, rapporte Les Echos.

Ravi du soutien de Colin Powell, Barack Obama a déclaré ce lundi matin : « un grand soldat, un grand homme d’Etat et un grand Américain s’est rallié à notre campagne pour changer l’Amérique ». Le candidat démocrate, alors en meeting en Caroline du Nord, a aussi affirmé qu’il voudrait que Colin Powell soit un de ses principaux conseillers s’il était élu à la Maison Blanche.

Autre bonne nouvelle pour le candidat Obama, son équipe de campagne a récolté la somme record de 150 millions de dollars sur le seul mois de septembre. Son adversaire John McCain ayant choisi le financement public, ne peut, lui, dépasser le plafond de 84 millions de dollars sur les deux derniers mois de la campagne. A deux semaines de la présidentielle, la porte de la Maison Blanche semble s’ouvrir à Barack Obama.

Lire aussi:

 Obama – McCain : un ultime débat favorable au candidat démocrate

 Troy Davis condamné à mort : pourquoi Obama reste-t-il muet ?

 Quand la presse française doute de l’élection d’Obama parce qu’il est noir

 Barack Obama accusé de copiner avec des terroristes

 Présidentielle américaine : le Washington post vote Obama