Le ranch Neverland de Michael Jackson vendu aux enchères

Le célèbre Neverland Ranch de Michael Jackson en Californie, propriété qui avait été abandonnée par la star de la pop musique, a finalement été vendu, plus de 10 ans après la mort du musicien.

Le célèbre Neverland Ranch de Michael Jackson en Californie a finalement été vendu, plus de 10 ans après la mort de la pop star. La propriété avait été abandonnée par Michael Jackson, après son procès sur l’agression d’un jeune garçon sur les lieux. L’investisseur milliardaire Ron Burkle, un ancien ami de la famille Jackson, aurait récemment acheté le domaine gigantesque de 1 100 hectares.

Le Wall Street Journal a indiqué que le domaine, qui a été rebaptisé « Sycamore Valley Ranch », il y a plusieurs années, s’est vendu pour 22 millions de dollars (11,8 milliards FCFA), selon les archives publiques. En 2015, le prix demandé était de 100 millions de dollars (53,8 milliards FCFA) et en 2017, il a été réinscrit pour 67 millions de dollars (36 milliards FCFA).

Le porte-parole de Burkle a indiqué que l’homme d’affaires considérait cet investissement comme une opportunité de banque foncière. Il a repéré le domaine depuis les airs tout en regardant un autre endroit et a contacté Tom Barrack, le fondateur de la société d’investissement immobilier Colony Capital LLC, pour sceller la vente. Le ranch était hors du marché à l’époque.

La pop star Michael Jackson, décédé d’une surdose de l’anesthésique Propofol en 2009, à l’âge de 50 ans, a acheté la propriété à Los Olivos, à environ 193 km au nord de Los Angeles, en 1988 pour 19,5 millions de dollars (10,4 milliards FCFA). Après des difficultés financières, en 2008, il a remis le titre à Colony Capital LLC, qui détenait un prêt sur la propriété.

Neverland, un nom tiré du conte « Peter Pan », un garçon qui refusait de grandir, était devenu la retraite préférée de Michael Jackson et renferme un zoo, une voie ferrée et des manèges. C’est également là que Michael Jackson a souvent diverti des enfants, dont l’un a porté des accusations d’agression contre lui, qui ont abouti à un procès en 2005 et à son acquittement sur toutes les charges. Il avait alors juré de ne jamais retourner à Neverland, après le procès.

À rappeler que Burkle est l’actionnaire majoritaire de Soho House, un club de membres privés qui attire des gens des industries du divertissement et des médias et qui possède des propriétés à New York, Londres, Los Angeles et Hong Kong.