Le Prix Ibrahim 2012 décerné le 15 octobre à Londres

La Fondation Mo Ibrahim décernera le Prix Ibrahim 2012 pour le leadership d’excellence en Afrique, le lundi 15 octobre à 10 heures à Londres. A cette occasion, la fondation lancera par ailleurs le sixième Indice Ibrahim de la gouvernance.

Les journalistes du monde entier auront les yeux tournés vers Londres, la capitale anglaise, le lundi 15 octobre. Et pour cause, la Fondation Mo Ibrahim, par le biais de son Comité d’attribution et son conseil d’administration, y décernera le Prix Ibrahim 2012 pour le leadership d’excellence en Afrique. A cette occasion, la fondation lancera par ailleurs le sixième Indice Ibrahim de la gouvernance.

Le Prix Ibrahim pour un leadership d’excellence en Afrique, mis en place en 2007, distingue le leadership d’excellence en Afrique. Il est décerné à un ancien chef d’Etat ou de gouvernement par un Comité d’attribution indépendant composé de personnalités éminentes, dont deux lauréats de prix Nobel. Les anciens présidents Joaquim Chissano du Mozambique (2007), Festus Mogae du Botswana (2008), Pedro Pires du Cap-vert (2011) et Nelson Mandela (lauréat honoraire) ont ainsi été récompensés pour avoir transformé leur pays et la vie de leurs concitoyens au cours de leur(s) mandat(s).

L’Indice Ibrahim de la gouvernance africaine, également créé en 2007, constitue l’ensemble de données quantitatives le plus complet et fournit une évaluation annuelle de la gouvernance dans 52 pays africains. Compilé en partenariat avec les experts de plusieurs institutions africaines. Il propose un cadre permettant aux citoyens, autorités publiques et partenaires de mesurer avec quelle efficacité sont fournis les biens et services publics. Cet outil au service des responsables actuels et à venir offre à toutes les parties prenantes la possibilité d’évaluer les résultats des politiques sur une base solide.

La Fondation Mo Ibrahim investit dans la gouvernance et le leadership afin d’accélérer le développement de l’Afrique. Pour y parvenir, elle propose des outils et plaide en faveur d’un leadership progressiste et d’une gestion responsable dans le but de susciter un changement positif en Afrique.

La fondation dénonce notamment la difficulté à laquelle se heurte l’Afrique pour traduire sa richesse matérielle en amélioration de la qualité de vie de ses citoyens. Ainsi, préconise-t-elle aux gouvernements de définir une vision qui mobiliserait les ressources humaines et naturelles, en s’appuyant sur les données afin d’évaluer les résultats et effectuer leurs choix, puis de mettre ces éléments en œuvre avec vigueur et détermination.

La cérémonie, de ce lundi 15 octobre, aura lieu en présence de Mo Ibrahim. Cette année, un nouveau dispositif permet d’assister aux annonces en direct et en ligne et de participer à une séance de questions/réponses en direct avec Mo Ibrahim.