Le président ougandais déclare son amour pour Donald Trump parce qu’il parle de l’Afrique franchement

Yoweri Museveni, le président ougandais a déclaré aimé Donald Trump, malgré de récentes remarques qui décrivent Haïti, le Salvador et les nations africaines comme « des pays de merde », car au moins il parle avec franchise aux africains.

Moins de deux semaines après que Trump ait utilisé un terme vulgaire pour décrire Haïti et les nations du continent africain, Yoweri Museveni, le président ougandais, l’applaudit, disant qu’il parle franchement aux Africains.

« J’adore Trump parce qu’il dit franchement aux Africains ce qu’il pense« , a déclaré le président Museveni lors d’un discours à l’Assemblée législative de l’Afrique de l’Est (EALA) dans la capitale ougandaise, Kampala.  »

La déclaration est venue peu de temps après que l’ambassadeur américain en Ouganda, Deborah Malac, a présenté ses excuses pour les remarques controversées de M. Trump. « C’est un commentaire malheureux, oui, évidemment pour des gens comme moi et beaucoup de mes collègues qui ont passé de nombreuses années en Afrique, ont de nombreuses relations et amitiés à travers le continent« , a-t-elle déclaré lors d’une rencontre avec le président du parlement.

Les remarques de Trump ont déclenché un tumulte diplomatique, avec l’Union africaine exigeant la rétractation et des excuses. Mais Museveni est d’un avis différent, décrivant Trump comme honnête et disant que les nations africaines sont responsables de leur retard.  » Les Africains doivent résoudre leurs problèmes « , a tweeté Museveni mardi, « Vous ne pouvez pas survivre si vous êtes faible, c’est la faute des Africains, ils sont faibles: nous sommes 12 fois plus grands que l’Inde, mais pourquoi ne sommes-nous pas forts? » a poursuivi le président de l’Ouganda.