Le Nigeria retire une partie de ses troupes au Mali

Le Nigeria qui a déployé 1000 hommes au nord-Mali va retirer une partie de ses troupes, a annoncé jeudi le chef d’Etat ivoirien Alassane Ouattara, président de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest(Cedeao). « J’ai reçu une lettre du Président nigerian Goodluck Jonathan). Le Nigeria a besoin d’une partie de ses troupes », a déclaré Alassane Ouattara, qui s’exprimait à Abuja, lors d’une conférence de presse. Il a assuré que le Nigeria ne retirait pas toutes ses troupes, « une bonne partie restera » au sein de la Mission intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali (Minusma), a-t-il précisé à la presse. « C’est à cause de la situation intérieure », a justifié Alassane Ouattara. Depuis le 15 mai en effet, les troupes nigérianes sont engagées dans le nord-est du pays pour combattre la secte Boko Haram, responsable de la mort de milliers de personnes dans le pays.