Le Mérite de Firmine Richard

PhotoFirmineRichard2.jpg

La comédienne guadeloupéenne Firmine Richard a reçu, mercredi, les insignes de Chevalier de l’Ordre National du Mérite. Les amis et les fans s’étaient déplacés nombreux, à l’Hôtel de ville de Paris, pour féliciter celle dont le talent et la générosité se sont illustrés tant au cinéma, au théâtre qu’à la télévision.

Mercredi 31 janvier, dans les salons de l’Hôtel de Ville de Paris, on avait mis les petits plats dans les grands en l’honneur de Firmine Richard, qui recevait les insignes de Chevalier de l’Ordre National du Mérite. Juste récompense pour celle qui fut découverte par la réalisatrice Coline Serreau et donna la réplique à Daniel Auteuil dès son premier film (Romuald et Juliette, en 1989).

Depuis, Firmine Richard a démontré l’étendue de son talent d’actrice, au cinéma, à la télévision et au théâtre. « Tout ce qui s’apprend du métier de comédienne, elle ne l’avait pas et a dû l’apprendre. Mais tout ce qui ne s’apprend pas : le talent, le cœur… elle l’avait déjà en elle », s’est souvenue Coline Serreau, qui lui remettait la médaille. La comédienne guadeloupéenne a su gagner la reconnaissance de ses pairs, incarnant notamment une des Huit Femmes de François Ozon, en 2002, aux côtés de stars telles que Fanny Ardant, Danielle Darrieux, Catherine Deneuve ou Isabelle Huppert.

La cérémonie fut aussi l’occasion de saluer la femme de cœur et de convictions, la « fanm doubout » – puisque l’expression est à la mode – dans ce paysage cinématographique français dont la diversité est encore à construire et où le parcours de Firmine Richard fait figure d’exemple. Christophe Girard, adjoint au maire de Paris chargé de la Culture, et George Pau-Langevin, déléguée générale à l’Outre-Mer, n’ont pas manqué de louer l’engagement et la générosité de l’actrice.

Ce soir encore, Firmine Richard leur a donné raison en choisissant d’offrir un peu de sa lumière à la jeune réalisatrice nigérienne Rahmatou Keita, dont le film Al’lèèssi… une actrice africaine fut projeté en ouverture de la cérémonie. Un très beau moment de cinéma.