Le Maroc renouvelle ses camions

L’Etat marocain propose aux propriétaires de vieux camions de les échanger moyennant une somme variant de 35 000 à 85 000 dirhams. Une initiative qui entend remédier au nombre croissant des accidents de la route. La fédération nationale des transporteurs sur route plaide, quant à elle, pour une baisse des taxes douanières et les transporteurs de marchandises pour un assainissement du parc automobile par les autocars et les taxis de grandes lignes, premiers responsables, selon eux, du taux de mortalité dans le royaume , rapporte L’Economiste.