Le Maroc et le Sahara gâchent la réunion de Dakar

Le conflit entre le Maroc et le Sahara Occidental a fini par faire saborder la réunion des ministres des Finances de l’Union Africaine qui devait s’ouvrir à Dakar, au Sénégal, ce lundi.

Première conséquence directe de la réintégration du Maroc dans l’Union Africaine : la réunion des ministres des Finances de l’Union Africaine qui devait s’ouvrir à Dakar, au Sénégal, ce lundi 27 mars 2017, n’a pas eu lieu. C’est ce qu’a indiqué le journal sénégalais Le témoin, qui souligne que les objections soulevées par le Maroc et les autres Etats membres quant à la participation à ce conclave de la République Arabe Sahraouie Démocratique ont fini par créer l’impasse.

En effet, indique le journal, déjà jeudi, alors que les experts de la Commission Economique des Nations-Unies pour l’Afrique devaient examiner la feuille de route des ministres des Finances, le Maroc a refusé de siéger aux côté du Polisario. Ce qu a entraîné un sérieux blocage, retardant le démarrage des travaux de quatre tours d’horloge.
Toujours selon journal, face à la situation extrêmement tendue, le ministre sénégalais de l’Economie et des Finances, Amadou Bâ, a tout bonnement reporté la rencontre à une date ultérieure.

Dans un communiqué rendu public, le ministère des Finance précise que la rencontre des ministres des Finances de l’Union Africaine qui devait se tenir du lundi 27 au mardi 28 mars 2017, a été reportée à une date ultérieure. Le ministre des Finances en a ainsi décidé. « Le blocage ne se situait au niveau des instances de l’Union Africaine où le Maroc et le Polisario sont d’égale dignité, faisant que le royaume chérifien ne peut pas empêcher au Polisario de jouir de ses privilèges de membre à part entière. C’est plutôt au niveau de la Commission Economique des Nations-Unies pour l’Afrique dont le Polisario n’est pas membre que le problème se situait. Le Polisario n’étant qu’observateur au niveau de cette instance des Nations-Unies », confie une source du Témoin au ministère sénégalais de l’Economie et des Finances.

Pour avoir reconnu le Polisario comme membre, l’Union Africaine, alors Organisation de l’Unité Africaine, avait vu le Maroc claquer la porte le 12 novembre 1984, lors du 20ème Sommer qui s’était tenu à Addis-Abeba en Ethiopie. C’est en janvier 2017 que le royaume a effectué son retour au sein de l’organisation panafricaine, à Addis-Abeba. Un retour qui, visiblement, n’est pas sans conséquences.