Le Maroc espionné par la NSA ?

D’après un document secret révélé par le « Washington Post », la NSA aurait espionné le Maroc.

Ce qui a longtemps été considéré comme une rumeur est en train de se confirmer. Le Maroc, à l’instar des grandes puissances européennes, aurait été victime d’espionnage de la part de la National Security Agency (NSA), selon des révélations du Washington Post. Le tabloïd américain a publié des documents classés top-secrets, fournis par l’ancien employé de la NSA actuellement en exil, Edward Snowden, dans lesquels il figure que le Maroc est classé parmi les 193 pays dont la NSA a reçu l’autorisation d’espionner par l’administration américaine. Le document ne précise pas si les espionnages concerne le Palais ou l’exécutif, ou les deux.

Ces révélations confirment celles du magazine allemand Der Spiegel qui avait, sur la base de confidences d’Edward Snowden, établi que 122 chefs d’Etat étaient espionnés par la NSA.

Pour l’heure, le Maroc ne s’est toujours pas exprimé au sujet de cette affaire de présumé espionnage.

Outre le Maroc et les puissances européennes, parmi les 193 pays concernés figurent des institutions internationales telles que l’ONU, la Banque mondiale, le FMI, l’Union européenne, la Banque centrale européenne ou encore la Banque africaine de développement.