Le Mali mélomane d’Abdoulaye Diabaté

Abdoulaye Diabaté est de retour dans les bacs avec une belle compilation de ses meilleurs titres. Un vrai-faux retour pour un des maîtres de la musique malienne qui se laisse toutefois apprécier avec saveur.

Pour tous ceux qui ne connaissent pas l’oeuvre d’Abdoulaye Diabaté, la compilation  » Makan « , est une belle entrée en matière. Elle regroupe les meilleurs morceaux de l’un des grands artisans de la musique malienne.

Caractéristique d’une école malienne dont Abdoulaye, avec des personnes telles que Moriba Koita, Naawa Doumbia ou encore Souleyman Traoré, est l’un des maîtres, la musique reste fortement ancrée dans la tradition. Même quand elle se fait plus moderne avec des rythmiques plus contemporaines, la musique reste toujours attachée, par la polyphonie des voix, aux fondements d’une culture séculaire.

Simple et complexe

Les choeurs répondent au chant. Le chant aux instruments. Dialogue mélomane permanent. La force du talent est de nous faire croire que tout est simple et naturel. Les sons semblent s’enchaîner comme dans une suite logique, belle et authentique. Une vague pour nous emporter en songe dans les contrées de l’historique royaume mandingue. Voyage  » griotique  » initiatique et dépaysant.

La qualité de l’enregistrement n’est toutefois pas toujours à la hauteur de l’artiste. Ne vous étonnez donc pas si vous constatez d’un morceau à l’autre quelques intempestives différences de niveau, ce n’est pas la faute de votre lecteur CD. Avec parfois un son plus proche de la bonne vielle K7 que du laser, on regrette que la production n’aie pas fait un effort suffisant pour offrir à l’album toute la dimension qu’il mérite.

Abdoulaye Diabaté  » Makan  » 2001 Next music Sono

Commander ses précedents albums : Bende et Djiriyo.