Le Mali malin

Aly Napo est le nom d’un site de tourisme équitable. Son objectif est de développer le tourisme au Mali tout en améliorant les conditions de vie des populations. Un programme pour un tourisme respectueux et humain.

Aly Napo. C’est le nom du site. C’est aussi le nom de celui qui en est à l’origine. Un Malien qui a décidé de s’investir dans le tourisme. Devinez où ? Au Mali, bien entendu ! Rien de neuf, me direz-vous. Eh bien détrompez-vous. Car Aly et ses petits amis ont décidé de créer une association Planète Equitable. Le nom sonne déjà comme un programme. Ça tombe plutôt bien, c’en est un. Il s’agit au travers de cette association de développer un tourisme plus juste et équitable. Ce n’est que dans ces conditions qu’Aly entend faire découvrir son pays et mettre son équipe de guides qualifiés à la disposition des voyageurs.

Un tourisme équitable

L’idée est claire : le tourisme doit permettre aux populations locales de prendre part à cette activité. Pour cela, il est nécessaire de les inciter à mettre en valeur leurs richesses. Tout comme il est nécessaire de les rémunérer à leur juste prix. La combinaison des deux crée une émulation positive. C’est tout cela qui est contenu dans la charte de l’association Planète Equitable. Aly Napo insiste aussi pour que les devises issues du tourisme soient dépensées directement dans les villages afin de permettre que des investissements soient réalisés localement en matière de formation, de logistique ou d’environnement.

Les bénéfices générés par les voyages organisés sont donc réinvestis sur les régions de destination pour soutenir ou créer des activités génératrices d’emplois. Si vous décidez de voyager avec Aly Napo, sachez donc que votre argent sera bien utilisé. Pourquoi dès lors ne pas le choisir pour aller visiter Djénné, pister les éléphants du Gourma en 4X4 ou encore faire du trekking en pays Dogon ? Aly Napo se propose aussi d’organiser votre voyage en fonction de vos envies et de votre budget. Il propose un tas d’itinéraires et de circuits différents. Son site est aussi une très bonne source de renseignements. Plein d’informations pratiques sont disponibles. Jusqu’au prix des trajets en bus !

L’association regorge de projets très originaux. Elle prévoit par exemple pour la Can 2002 de distribuer des radios solaires aux différents villages démunis qui sont dans l’incapacité de suivre l’événement. A la fin de la manifestation, ces radios seront laissées à la disposition des autochtones. Elles fourniront ainsi un formidable moyen durable pour lutter contre les épidémies et les maladies au Mali grâce à la propagation de l’information. Il suffisait d’y penser !