Le Mali de Boubacar Traoré

Le portrait de Boubacar Traoré chanteur malien, est au coeur du site du film documentaire de Jacques Sarasin,  » Je chanterai pour toi « . Une invitation à découvrir les paysages intérieurs contrastés de cette région de l’Afrique de l’Ouest, à travers la biographie d’un personnage émouvant.

Plus connu sous le nom de Kar Kar ou « blouson noir », Boubacar Traoré est, à 54 ans, un pionnier de la musique malienne moderne. Issu d’une famille noble de la ville de Kayes, sa vie a connu des hauts (voix de l’indépendance malienne sur les ondes Radio-Mali) et des bas (l’oubli dans lequel il tomba et la mort de Pierrette, sa femme ). Sa carrière l’a mené en France et à Londres, où il a enregistré deux disques : Mariama et Kar Kar. C’est à Bamako, à l’initiative de La revue noire, qu’il a produit son troisième disque : Les enfants de Pierrette, avec la participation des grands de la musique malienne comme Ali Farka Touré, Toumani Diabaté et Kélétigui Diabaté.

Reflets de l’histoire

Après s’être absenté vingt ans de la scène, il est allé chercher Baba Dramé dans sa ville natale de Kayes pour l’enregistrement de son dernier album. Vieux complice et ami d’enfance, Baba Dramé l’accompagne à la calebasse sur ce nouveau disque : Sa Golo (Label bleu-Indigo)… Boubacar Traoré est un de ces hommes pleins qui reflète l’histoire d’un pays, des espoirs et des désespoirs d’un peuple. L’évocation du Mali des dernières décennies est permanente dans cette oeuvre.

Le documentaire  » Je chanterai pour toi  » a obtenu le premier prix de l’International Documentary and Experimental Film Show à Montevideo. Il a également été sélectionné dans de très nombreux festivals parmi lesquels celui de Los Angeles International Film Festival, le Tribeca International Film Festival et la Viennale (International Film Festival à Vienne – Autriche).

Couleurs du Mali

Le site, qui fait la promotion du film, nous plonge d’emblée dans l’ambiance du Mali et nous accueille avec une photo très évocatrice du guitariste. Une première perception de son environnement. Une configuration claire, la couleur du sable et celle de l’eau, nous transportent au bord du Niger. L’enfance de Boubacar en photos, et puis des images du film, une galerie de photos. Un plan de site simple et clair, avec des informations diverses concernant tant le film lui même, que ce qui gravite autour. Les salles, les commentaires de la presse, la discographie et autres indications commerciales. Même si on peut regretter qu’aucun extrait du film ne soit accessible en ligne, et rien ne se passe lorsqu’on clique sur le CD.

Ceux qui ont eu le plaisir de voir le film témoigneront d’une belle histoire d’amour chantée pour le Mali. La guitare suave Boubacar, l’humble bluesman du Mali, chante une complainte portée par les cordes de sa guitare acoustique. L’essence du blues est bien là, l’Afrique reprend son héritage pour mieux l’investir.

Retrouvez également Je chanterai pour toi en livre ainsi que trois autres récits de voyage, dans Mali Blues aux éditions Babel.

Retrouver les albums de Boubacar Traoré