Le Maghreb en amour

Les Maghrébins sont de grands romantiques. C’est en tout cas ce que semblent indiquer les statistiques de Google. Elles révèlent en effet qu’Alger, Rabat, Casablanca et Tunis sont les quatre villes du monde qui tapent le plus le mot « amour » dans le fameux moteur de recherche sur Internet…

Paris, la ville de l’amour ? Pas si sûr. La capitale de l’amour pourrait bien être Alger, à moins que ça ne soit Rabat, Casablanca ou Tunis. Le site de statistiques de Google (http://www.google.com/trends) indique ces quatre villes sont respectivement celles où les internautes ont le plus fréquemment tapé le mot « amour » lors de leurs recherches sur Internet.

Elles devancent ainsi souvent du double les six villes françaises qui figurent dans le top 10 de Google. Des villes qui répondent au doux nom de Provins, Amiens, Lille, Franconville, Nancy et Strasbourg. Oui, oui, vous avez bien lu : Paris ne figure pas sur la liste.

Le Maroc premier pays à taper « amour »

Alger arrive largement en tête devant les trois autres villes de la région, mais le Maroc ne s’en sort pas si mal. Il compte deux agglomérations (Rabat et Casablanca) friandes d’amour. De quoi faire passer le Royaume chérifien en tête des statistiques par région que propose Google. Le Maroc passe ainsi devant ses voisins algérien et tunisien, et mène largement danse devant la France, la Belgique, la Suisse, le Canada, l’Italie, l’Espagne et les Pays-Bas.

A noter que « 25% des 20 000 inscrits sur le site amour.fr sont des Tunisiens selon les statistiques du site », rapporte Québec Micro. Comment un simple terme peut-il susciter un tel engouement ? Certains estiment que les Maghrébins tapent l’« amour » dans Google en espérant trouver la clé qui leur permettra de quitter leur pays. D’autres considèrent que c’est l’expression d’un simple besoin d’affection.

Mais lorsqu’Afrik a tapé le mot « sexe », l’Algérie arrivait également loin devant avec son dauphin le Maroc. L’amour et le sexe ne sont certes pas incompatibles, mais il est vrai que ce second résultat casse un peu de le romantisme du premier. A ce propos, le Maroc arrive en troisième position des pays qui ont le plus recherché le mot « romantisme » sur le Web. Et devenez qui est le premier ? Le Sénégal, et de très loin !

 Visiter le site de Google Trends