Le Kenya accueille son premier TGV

Le Kenya accueillera bientôt sa première ligne de TGV. La ligne de chemin de fer longue de 921 kilomètres qui relie le port kényan de Monbasa à l’Ouganda depuis la fin du XIXe siècle sera bientôt remplacée par un train à grande vitesse, écrit Mail & Guardian. Les travaux qui débutent dans deux ans coûteront 2,5 millards d’euros. Ils permettront d’atteindre une vitesse moyenne de 160 km/h contre 32 km/h actuellement. Des extensions sont prévues vers Addis Abeba, la capitale éthiopienne, et Juba dans le sud du Soudan.