Le « G5 du Sahel » appelle l’ONU à intervenir en Libye

Le « G5 du Sahel » a appelé vendredi l’Organisation des Nations unies à intervenir en Libye pour rétablir l’ordre dans le pays.

A la suite du président tchadien Idriss Déby, le « G5 du Sahel » a appelé vendredi à une intervention des Nations unies pour rétablir la sécurité en Libye.

Le chef d’Etat tchadien avait montré du doigt en début de semaine l’Organisation des Nations unies qui était responsable du chaos ambiant en Libye en ayant voulu, selon lui, « assassiner » l’ancien guide suprême Mouammar Kadhafi.

Assumer les conséquences de ses actes

A l’issue du sommet sécuritaire du « G5 du Sahel » qui rassemble le Tchad le Mali, le Niger, le Burkina Faso et la Mauritanie, pays hôte de cette réunion, cet appel est renouvelé, rapporte maliactu.com.

Ce groupe « lance un appel au Conseil de sécurité des Nations unies pour la mise en place, en accord avec l’Union africaine, d’une force internationale pour neutraliser les groupes armés, aider à la réconciliation nationale et mettre en place des institutions démocratiques stables » en Libye, peut-on lire sur le communiqué final.