Le foot nigérien épaulé par l’UEFA

La fédération nigérienne de football a reçu, mardi, de l’Union européenne de football, un important lot d’équipements sportifs. Ce don, dernier volet d’un programme d’aide de deux ans, vise à améliorer la qualité des équipes techniques dans le pays.

Quand l’Union européenne de football (UEFA) distribue des cartons au football nigérien, la fédération nationale est contente de les prendre. Paradoxal ? Certainement pas. Car ces cartons font partie d’un lot d’équipements, fournis par l’UEFA dans le cadre du projet  » Méridien « . Un projet de deux ans, aujourd’hui terminé, destiné à aider le Niger a mieux encadrer les activités du ballon rond dans le pays.

 » Chacun des huit départements du pays dispose maintenant, grâce à l’UEFA, de son propre véhicule. Dix sept places. Nous avons pu réduire considérablement les problèmes de transport des équipes pour les matchs de championnat « , explique Damba Ali, secrétaire général de la fédération nigérienne de football, la Fenifoot. Un dirigeant heureux.

Une aide logistique

A ces précieux dons de l’instance européenne, il faut également ajouter un véhicule de fonction pour le siège de la fédération, du matériel de Bureautique, ainsi que des stages de formation dispensés aux administrateurs sur le sponsoring. Le dernier volet de l’aide, sifflets, cartons, drapeaux et plaques de changement de joueur, portait sur des équipements pour le corps arbitral.

Le projet  » Méridien  » de l’UEFA n’est pas exclusif au Niger. Il s’agit d’un programme de soutien européen de deux ans aux fédérations nationales d’Afrique. Avec le Niger, c’est l’Erythrée qui a bénéficié du soutien matériel de l’organisation entre 1999 et 2001. La Somalie et Sao Tome constituent la promotion suivante en 2001 2003.

Mais pour le Niger, l’histoire ne s’arrête pas là pour autant. Car l’un des objectifs de l’UEFA était de rapprocher la Fédération nationale d’une Fédération européenne, pour impulser et pérenniser une véritable action de partenariat. Et c’est réussi : les choses vont désormais se poursuivre avec l’Italie.