Le FMI octroie 566 millions de dollars à la Côte d’Ivoire

La Côte d’Ivoire est de nouveau dans les bonnes grâces du Fonds monétaire international (FMI). Le bailleur de fonds a accepté, vendredi, de lui octroyer un prêt de 566 millions de dollars, au titre de la facilité pour la réduction de la pauvreté et pour la croissance.

Notre correspondante en Côte d’Ivoire

Ce sont plus de 425 millions d’euros, évalués à environ 280 milliards de Francs CFA au titre de la facilité pour la réduction de la pauvreté et pour la croissance, que les autorités ivoiriennes recevront du FMI afin de soutenir leur programme économique.

Ce programme s’articule autour d’un prêt à 0,5% d’intérêt par an, courant sur une période de 10 ans, avec un délai de grâce de 5 ans et demi. La Côte d’Ivoire devra donc commencer le remboursement de ces fonds en 2014.

Une décision très attendue

Cette décision vient comme une bouffée d’oxygène pour l’économie ivoirienne, asphyxiée par plusieurs années d’instabilité sociale et politique. Elle permettra à la Côte d’Ivoire d’obtenir du FMI, dès les jours à venir, l’équivalent de 60 milliards de F CFA.

Le Conseil du FMI a par ailleurs adopté une décision intégrant la Côte d’Ivoire parmi les pays ayant atteint le point de décision dans le cadre du programme de réduction de la dette destinée aux pays pauvres très endettés (PPTE).

Un communiqué sera d’ailleurs publié sur cette décision, mardi, à l’issue du Conseil d’Administration de la Banque Mondiale. On attendait cette décision avec impatience depuis près de 10 ans sur les bords de la lagune Ebrié.