Le coup de boule de Zidane façon Ségolène Royal

Le montage présentant Ségolène Royal de dos, qui porte le maillot de Zinedine Zidane

www.royalcoupdeboule.com est un jeu sur Internet où la candidate socialiste à la présidentielle française, Ségolène Royal, donne des coups de boule à ses adversaires politiques de la droite. Un clin d’œil au coup de tête que Zinedine Zidane avait asséné à un joueur italien pendant la finale de la dernière Coupe du monde de football.

Vous connaissiez Ségolène Royal en tailleur et petits talons ? Découvrez la candidate socialiste à l’élection présidentielle française en tenue de football. Et pas n’importe laquelle. Sur www.royalcoupdeboule.com, elle porte l’ensemble blanc de Zinedine Zidane, le célèbre numéro 10 qui vient de prendre sa retraite. Comme l’indique le nom du site, Ségolène Royal n’est pas là pour disputer un match mais bien pour « coup de bouler » ses adversaires politiques de la droite : Nicolas Sarkozy (Union pour un mouvement populaire, au pouvoir), François Bayrou (Union pour la démocratie française, centriste) et Jean-Marie Le Pen (Front national, extrême droite).

Sarkozy, Bayrou et Le Pen dans la peau de Materazzi

Le concept est bien sûr une allusion au fameux coup de tête que Zinedine Zidane avait asséné au joueur italien Marco Materazzi, au cours de la finale de la Coupe du monde 2006, qui s’est tenue en Allemagne le 9 juillet dernier. Dans le remake de cette altercation, les trois candidats de droite en course pour la magistrature suprême portent d’ailleurs les couleurs de l’Italie, et plus précisément le maillot numéro 23, celui de Marco Materazzi…

Le but du jeu est simple. Souris en main, il suffit de diriger le curseur sur l’adversaire choisi et de cliquer gauche pour que Ségolène Royal le « coup de boule » tel un bélier. L’internaute peut donc décider de laisser la tête sauve à Nicolas Sarkozy, à François Bayrou ou à Jean-Marie Le Pen. A noter que le joueur n’a que quelques secondes pour faire un carton. Une fois le temps écoulé, il voit combien de Sarkozy, Bayrou ou Le Pen il a éliminé.

Les moins satisfaits ont la possibilité de recommencer autant de fois qu’ils le souhaitent. Des apprentis « coup de bouleurs » seront sûrement frustrés par la facilité du jeu et le fait qu’il n’y ait pas plusieurs niveaux de difficultés. Cependant, www.royalcoupdeboule.com pourrait soulager certains électeurs, qui ne seront d’ailleurs pas nécessairement pour la politique de Ségolène Royal, mais contre les idées des présidentiables de la droite, du centre ou/et de l’extrême droite. Reste que tout cela est virtuel et que rien ne remplace le dépôt d’un bulletin dans une urne !

 Visiter le site