Le confinement se prolonge au Nigeria

Parlement du Nigeria Par Shiraz Chakera — The House of Representatives, CC BY-SA 2.0

Le chef d’Etat nigérian, Muhammadu Buhari, a laissé entendre à ses compatriotes que le confinement allait être prolongé de deux semaines pour les Etats les plus peuplés du pays. L’objectif est de contrecarrer au maximum la propagation du Coronavirus.

Buhari annonce deux semaines supplémentaires de confinement au Nigeria

Le président du Nigérian a annoncé au travers d’une allocution télévisée que les mesures de confinement en application dans son pays sont prolongées pour les deux prochaines semaines. S’adressant à la nation, l’homme qui détient les rênes du pays africain le plus peuplé a déclaré qu’il était nécessaire de continuer avec les restrictions de mouvement au niveau des Etats d’Ogun, de Lagos et d’Abuja pour quatorze jours de plus.

Rappelons que Lagos, ville de 20 millions d’habitants, se trouve dans un climat social particulièrement tendu, avec une prolifération d’actes criminels enregistrés ces derniers jours.

Le gouvernement nigérian est toujours à la recherche de mesures sanitaires supplémentaires dans la lutte contre la propagation du Covid-19. Le pays compte, depuis le début de la crise, 323 contaminations dont 10 décès et 91 guérisons. A la fin de son allocution, Muhammadu Buhari a remercié ses concitoyens et les a exhortés à collaborer avec le gouvernement dans la lutte contre la pandémie du Coronavirus.

Il faut souligner que les plus grands Etats nigérians ont adopté des mesures strictes en ce qui concerne la restriction des mouvements. Ceux-ci ont procédé à la fermeture de leurs frontières, freinant les chaînes de distributions alimentaires. Plusieurs nigérians ont confié leur désarroi après n’avoir profité d’aucune des aides annoncées précédemment par le gouvernement de Muhammad Buhari.