Le cavalier de la discorde

L’Egypte a décidé de maintenir la diffusion d’un feuilleton accusé d’antisémitisme par les Etats-Unis. Malgré les pressions américaines,  » Cavalier sans monture  » est depuis mercredi à l’antenne et ce pendant toute la durée du Ramadan.

Accusé d’antisémitisme par les Etats-Unis qui voulaient en interdire la diffusion, le feuilleton Cavalier sans monture a été lancé mercredi sur l’antenne de Dream TV, la deuxième chaîne (privée) de la télévision égyptienne. Au centre de la polémique : des références au  » Protocole des sages de Sion « , un pamphlet historique à l’égard des juifs.

Le feuilleton retrace la vie d’Hafez Naguib, héros égyptien du début du siècle ayant lutté contre l’occupation britannique. Outre l’Egypte, les 41 épisodes de la série doivent également être diffusés en Syrie, en Arabie Saoudite, aux Emirats arabes unis, en Iraq et au Liban.

Selon Washington, Cavalier sans monture serait basé sur le célèbre texte antisémite  » Le Protocole des sages de Sion « . Texte prétendument* rédigé lors du congrès sioniste mondial à Bâle (Suisse) en 1897 dévoilant le programme juif de conquête du monde et fréquemment utilisé, comme chez les nazis, dans la propagande antisémite.

Indignation face à l’ingérence américaine

 » C’est une série (…) censée traiter d’autres sujets, qui incorpore ou est basée sur ces protocoles odieux « , dénonçait le porte-parole du département américain, Richard Boucher. Les Etats-Unis ont demandé aux autorités égyptiennes de ne pas diffuser le feuilleton. Une politique d’ingérence qui suscite une véritable levée de bouclier côté égyptien.  » Il est inconcevable qu’un pays, quelle que soit sa puissance, impose aux médias égyptiens quoi diffuser et quoi interdire « , s’offusque Ahmad Badreddine, le réalisateur de la série, dans le journal Al Ahram. Derrière lui, c’est tout un collectif d’intellectuels nationaux qui monte au créneau.

Pour éviter tout incident diplomatique, le ministre de l’Information, Safouat Al-Cherif, se veut plus consensuel.  » Notre politique médiatique est de refuser qu’une oeuvre dramatique, un documentaire ou un programme comporte des allusions portant atteinte aux valeurs religieuses sacrées.  » Du côté des chaînes, une commission dirigée par le président de l’Union de la télévision égyptienne a visionné la série et a tranché. Cavalier sans monture ne sera pas interdit d’antenne. La commission estime qu’il ne porte pas atteinte à la religion juive. L’affaire est close. Effet inverse escompté pour les Américains qui ont finalement offert au feuilleton la meilleure des publicités.

*Il a été prouvé, avec l’ouverture des archives de l’ex-Union Soviétique en 1992 que le fameux protocole était un faux, écrit en France par un Russe, Mathieu Golovinski, au début du siècle.

Tout savoir sur le Protocole des sages de Sion.