Le capitaine Traoré investi président de la Transition au Burkina

Capitaine Ibrahim Traoré
Le capitaine Ibrahim Traoré

Le capitaine Ibrahim Traoré a été investi président de Transition, ce vendredi 21 octobre 2022. Le nouvel homme fort du Burkina Faso a pris le pouvoir lors d’un coup d’Etat, le 30 septembre.

C’est devant le Conseil constitutionnel que le capitaine Ibrahim Traoré a prêté serment, ce jour. Le nouveau dirigeant a juré devant le peuple burkinabè et sur son honneur, de « faire respecter la Constitution ». L’homme fort du Faso a en outre promis de « préserver, de respecter, de faire respecter la charte de la transition et les lois ».

Bouraima Cissé, président par intérim du Conseil constitutionnel, a pris acte de la prestation. « Le Conseil prend acte de votre serment », a-t-il dit. Adressant les félicitations des Sages au capitaine Traoré, le sage l’a renvoyé « à l’exercice de vos fonctions ». Cette prestation de serment intervient huit mois après celle de son prédécesseur, le lieutenant-colonel Paul-Henri Sandaogo Damiba.

Ibrahim Traoré a pris le pouvoir à travers un putsch ayant mis fin aux huit mois de règne de Damiba. Ce dernier, tombeur du Président Roch Marc Christian Kaboré, par un putsch, a perdu le pouvoir pour les mêmes motifs. La mauvaise gestion de la question terroriste a eu raison des deux derniers dirigeants du pays des hommes intègres.

Notons qu’aucun représentant étranger n’a pris part à la cérémonie, qui s’est tenue dans une petite salle du Conseil constitutionnel. L’investiture a eu lieu conformément à la charte de la transition adoptée la semaine dernière par les Assises nationales. Celles-ci avaient rassemblé les forces vives du pays.