Le cancer du sein: 1ère cause de mortalité par cancer chez l’Africaine

Le cancer du sein est la première cause de mortalité par cancer chez la femme africaine et la troisième cause de mortalité par cancer en général dans le monde, a révélé, mardi, le directeur de l’Institut de cancer au Sénégal, le Pr Mamadou Diop, à la veille de la célébration, le 25 octobre, de la Journée nationale d’information sur cette pathologie.

« Le cancer du sein se situe au second rang des cancers, tous sexes confondus, avec 22,7% de l’ensemble des cancers observés dans le monde mais une prise en charge appropriée après un diagnostic précoce permet d’éviter l’issue fatale, a déclaré le Pr Diop, qui a précisé que quelque 2.500 nouveaux cas sont enregistrés chaque année au Sénégal, dont la moitié est prise en charge à l’Institut du cancer.

Il a indiqué que la grande majorité des patientes, environ 70%, consultent à des stades avancés où le traitement est difficile, long et très coûteux, expliquant que les Laboratoire Sanofi-Aventis, Roche, Sandoz, les associations « Prévenir » et « Diaba Forever » s’associent aujourd’hui pour permettre aux femmes du Sénégal d’avoir un accès aux soins et faire reculer cette maladie.

La Journée d’information et de sensibilisation sur le dépistage du cancer du sein sera parrainée par l’Association éducation santé (AES) avec l’appui du ministère de la Santé et de la Prévention.