Le Canada investit dans les Tic en Afrique

Connectivité Afrique est un programme de financement canadien dont l’objectif est de soutenir le développement des technologies de l’information et de la communication (Tic) en Afrique. Effectif depuis avril 2003, il compte à son actif une dizaine de projets.

Connectivité Afrique est un programme canadien de soutien aux technologies de l’information et de la communication (Tic) en Afrique. Lancé en avril 2003, il s’attache prioritairement aux projets Tic relatifs à l’innovation et à la recherche et développement sur le continent. L’enveloppe allouée à Connectivité Afrique, pour trois ans, s’élève à 15 millions de dollars canadiens émanant du Fond Canadien pour l’Afrique. Le programme, annoncé en 2002 durant le sommet du G8 à Kananaskis (Canada), est géré par le Centre de Recherches pour le Développement International (CRDI).

Des projets de terrain

Dans le cadre de Connectivité Afrique, l’organisme collabore également avec la Commission Economique des Nations-Unies pour l’Afrique (CEA) et le ministère canadien de l’Industrie. A travers cette initiative, c’est l’expertise technique canadienne dans le domaine des Tic qui est mise au service du continent. Cette dernière vient, d’une certaine manière, compléter le projet Acacia, lancé en 1996, plus orienté vers la recherche. Ainsi, l’un des projets (African Regional Internet Peering) soutenus par Connectivité Afrique vise à établir un réseau continental pour mettre fin à une situation qui handicape les fournisseurs d’accès africains, obligés de passer par l’Europe ou les Etats-Unis pour assurer leurs prestations.

Quelques-uns des projets menés au Kenya, au Mozambique ou encore au Nigeria disposent de leur propres sites Internet. A noter que les initiatives financées par Connectivité Afrique, qui portent en moyenne sur un ou deux ans, doivent être portés ou conduits en partenariat avec des organisations à but non lucratif.