Le Burkina Faso fête ses 53 ans !

dec2.jpg

Le 11 décembre 2013, Dori a célébré le 53e anniversaire de
l’indépendance du Burkina Faso. C’était en présence du chef de l’Etat et de
nombreux invités qui ont effectué le déplacement pour la circonstance. Reportage au coeur des festivités par le Correspondant d’AFRIK.COM.

53e anniversaire du Burkina : Dori était à l’honneur ! C’est en effet à Dori que le Chef de l’Etat burkinabè a célébré le 53e anniversaire de l’indépendance du pays, en présence de nombreux invités et avec toute la pompe requise par la Fête nationale.

dec2.jpgC’est aux environs de 9 h que le Président du Faso, Blaise Compaoré a fait son arrivée sur l’aire du défilé ; il a passé en revue les troupes, escorté par la cavalerie de la gendarmerie nationale, avant de recevoir le détail des effectifs mobilisés par le commandant de troupes. Ce sont ainsi au total 5080 personnes qui auront été mobilisées pour la circonstance.

dec5.jpgChants, danses et prestations de troupes artistiques, Dori 2013 s’est voulu comme les précédentes éditions du 11 décembre, un moment de communion autour de la culture locale. Une manière d’associer l’histoire du Burkina Faso à son actualité et de mettre à l’honneur la mémoire populaire et traditionnelle.

dec6.jpgC’est la fanfare de la Garde nationale qui a ouvert le défilé civil ; première institution à se lancer dans le bain, c’est le secteur de l’éducation à travers le Ministère de l’éducation nationale et de l’Alphabétisation (MENA) qui a fait défiler des élèves ; quoi de plus normal car ce ministère cumule actuellement plus de 52 000 agents. Soit l’un des plus gros effectifs de la fonction publique burkinabè.

Il était suivi par le Ministère des enseignements secondaire et supérieur (MESS) et par bien d’autres. Toutes représentatives des différents segments de la gouvernance publique et des différentes régions du pays…

dec8.jpgQuant au défilé militaire, il a été ouvert par des aéronefs, deux hélicoptères plus précisément ; à leur suite la fanfare de la gendarmerie nationale relevant de l’escadron d’honneur, a pris le relais. Musique martiale et pas cadencés, rien ne manquait à cette représentation de la nation en armes…

dec9.jpgDe l’armée de terre à l’armée de l’air aux forces spéciales en passant par les écoles de formation militaire, ce sont des centaines de soldats qui ont donné une coloration toute spéciale à l’événement du 11 décembre 2013 à Dori.
dec4.jpg