Le basket angolais au top 12

En battant la Chine samedi dernier à Indianapolis, l’Angola s’installe à la 11ème place du 14ème Championnat du monde de basket-ball. La meilleure place jamais atteinte par une équipe africaine. Et il s’en est fallu de peu que les champions d’Afrique en titre ne fassent mieux.

L’Angola a décroché samedi à Indianapolis la onzième place au 14ème Championnat du monde de basket en battant la Chine, 96 à 84. Une place jamais atteinte par une équipe africaine. Les Angolais terminent avec panache un tournoi où ils auraient encore pu espérer un meilleur classement.

Troisième de la poule A à l’issue du premier tour derrière la Yougoslavie et l’Espagne, l’Angola, grâce à une victoire face au Canada (84 à 74), s’était octroyé une précieuse place au second tour de la compétition. Mais les joueurs de Mario Palma n’avaient pas la réussite de leur côté et durent chaque fois s’incliner au finish contre le Brésil et Puerto Rico. Il aura fallu pas moins de deux prolongations et un trois points assassins à la dernière seconde de jeu de l’excellent José Ortiz pour que la sélection brésilienne l’emporte sur les Angolais (86 à 83). C’est également à l’issue d’une prolongation que l’Angola s’inclinera deux jours plus tard face aux Portoricains (89 à 87).

Museler Yao Ming et ses 2,26m

Pour leur ultime match, les Angolais devaient affronter les Chinois pour la 11ème et 12ème place. La menace : Yao Ming et ses 2,26m (pour 134 kg). Appelé cette saison par les Houston Rockets pour évoluer dans le championnat professionnel américain (NBA, National Basket-ball Association), Yao faisait figure d’épouvantail dans la raquette. Et l’intérieur Kikas Gomes, du haut des ses 2,02m, a eu toutes les peines du monde à contenir le géant chinois. Mais un joueur ne fait pas une équipe. Jouant sur son collectif et sa rapidité de jeu, l’Angola termine en avance à la pause (51 à 49). La méthode est la bonne puisqu’elle continue de mener jusqu’à la fin. Elle termine avec 12 points d’avance au score.

Présent pour leur quatrième participation au Championnat du monde de basket (qui se tient tous les 4 ans), l’Angola, qui truste six des sept derniers titres de Champions d’Afrique (1989, 91, 93, 95, 99 et 2001), améliore son rang mondial de deux places. Pour sa première participation à l’épreuve, l’Algérie termine avant-dernière des 16 équipes devant le Liban qu’elle a battu 100 à 70. Les Yougoslaves, champions, ont conservé leur titre (84 à 74), aux dépens de l’Argentine.

Classement final du XIV championnat du monde de Basket

1 Yougoslavie, 2 Argentine, 3 Allemagne, 4 Nouvelle Zélande, 5 Espagne, 6 Etats-Unis, 7 Puerto Rico, 8 Brésil, 9 Turquie, 10 Russie, 11 Angola, 12 Chine, 13 Canada, 14 Venezuela, 15 Algérie, 16 Liban.