Lampedusa : un eldorado périlleux pour les migrants africains


Lecture 2 min.
arton32317

Lampedusa est une île où il fait bon vivre pour les migrants africains. Ces derniers, au péril de leur vie, tentent de traverser la mer Méditerranée afin d’atteindre Lampedusa. Cela a été le cas de 53 migrants dont le cargo a chaviré en mer.

Un canot transportant cinquante-trois migrants africains, a chaviré, ce vendredi, au large des côtes libyennes. Trente et un d’entre eux, dont neuf femmes, sont morts noyés. Selon la presse espagnole, ils tentaient de traverser la Méditerranée pour gagner l’Italie, qui est un passage obligé afin d’atteindre l’Europe. Pour les seules journées de vendredi et samedi, les gardes-côtes ont secourus en mer 450 migrants qui tentaient de rallier l’Italie. Un phénomène qui prend de l’ampleur en ce moment du fait de conditions météorologiques favorables.

Passage meurtrier pour les migrants

Le naufrage du cargo en mer a vu plus de la moitié de ses occupants tomber à l’eau. Vingt deux personnes ont pu être secourues par un navire marchand et ainsi être conduites sur l’île de Lampedusa. D’après les témoignages des survivants, le cargo a vraisemblablement chaviré après trois jours de mer. Les cargos en difficultés au large des côtes italiennes se font de plus en plus fréquents. En effet, ce dimanche, un autre groupe de quatre-vingt-douze migrants dont le bateau était en difficulté ont été secourus dans le canal de Sicile, bras-de-mer entre la Tunisie et Lampedusa.

Les 31 migrants décédés ce vendredi viennent se rajouter à la quarantaine de personnes qui sont mortes depuis le début de l’année, selon le Haut commissariat de l’Onu pour les réfugiés (HCR), la plupart meurent par noyade, en tentant de rejoindre l’Italie depuis l’Afrique du Nord. L’année dernière, ils étaient 500 personnes à avoir péri de cette manière.

Depuis 1999, plus de deux cent mille personnes sont arrivées à Lampedusa, île proche des côtes de l’Afrique du Nord, ce qui en fait, avec la frontière turco-grecque, un des principaux points de passage de migrants sans papiers, cherchant à se réfugier dans l’Union européenne.

Suivez Afrik.com sur Google News Newsletter