Lampedusa : près de 700 migrants échappent à la mort

Près de 700 migrants ont été secourus par les autorités italiennes, dans le canal de Suez, à environ 185 km au sud de Lampedusa, au cours de plusieurs opérations menées dans la nuit de jeudi à vendredi. Parmi ces immigrés en quête d’une vie meilleure en Europe, des femmes et des enfants.

Ils ont évité de justesse le dramatique sort que les 130 migrants ont connu à Lampedusa, après avoir fait naufrage. Dans la nuit de jeudi à vendredi, près de 700 immigrés, à la recherche d’une vie meilleure sur le continent européen, ont été secourus par les autorités italiennes dans le canal de Sicile, à environ 185 km au sud de Lampedusa. Leur embarcation était à la dérive avant que les secours ne les sortent du gouffre. Autant dire qu’ils l’ont échappée belle ! Parmi eux, des femmes et des enfants.

Sommet à Bruxelles sur l’immigration clandestine

Il aura fallu au moins six opérations de sauvetage pour les secourir à temps, ont précisé ce vendredi matin les autorités italiennes. Selon ces dernières, le patrouilleur « Cigala Fulgosi » a d’abord secouru un groupe de 99 personnes, dont deux femmes et dix mineurs, qui se trouvaient sur une embarcation à la dérive, à environ 185 km au sud de l’île. La corvette militaire « Chimera » a, de son côté, prêté main forte à un autre groupe de 219 personnes, dont 37 enfants et 43 femmes, qui se trouvaient également sur une embarcation à la dérive, à près de 70 km de Lampedusa.

Finalement plus de peur que de mal. Les deux groupes de rescapés ont été transférés sur un grand navire-amphibie, le « San Marco », tandis que les deux autres bateaux militaires ont repris leurs patrouilles dans le canal de Sicile. Une nouvelle opération de sauvetage qui intervient au même moment que le sommet de l’Union européenne à Bruxelles qui se penche sur le dossier de l’immigration clandestine. Casse-tête que les autorités européennes n’ont toujours pas réussi à résoudre.