Ladji Doucouré : champion du monde du 110 m haies

Le sprinter franco-sénégalo-malien Ladji Doucouré a fait sensation ce vendredi en devenant champion du monde du 110 m haies à Helsinki. La Guadeloupéenne Christine Arron rate l’argent sur 200 m. Argent en revanche pour la Cubaine Yipsi Morenode au lancé du marteau.

La fusée Doucouré est désormais sur orbite. Ladji est, en effet, depuis ce vendredi le nouveau champion du monde du 110 m haies. L’athlète de père malien et de mère sénégalaise défendait les couleurs de la France où il est né. C’est avec un chrono de 13 »07 qu’il s’est logiquement imposé. Car il partait grand favori. Il affichait, sur la ligne de départ, le meilleur chrono 2005 (12 »97) de tous les postulants au podium. Il était l’homme à battre, mais personne ne l’a battu. Il laisse derrière lui rien de moins que le champion olympique en titre le Chinois Liu Xiang. Ce dernier se contente de l’argent en 13 »08. L’Américain Allen Johnson, et ses 13 »10, repart quant à lui avec le bronze.

Après sa rageante médaille de bronze sur 100 m, la Guadeloupéenne Christine Arron entendait terminer ses championnats en beauté sur le 200 m. La sprinteuse manque d’un souffle l’argent. Ex aequo au temps avec l’Américaine Rachelle Boone-Smith (22 »31), elle devra se contenter du bronze après avoir été départagée au millième de seconde. Elle peut regretter son temps de réaction plus élevé au sortir des starting-blocks. Elle n’a toutefois pas à rougir de sa prestation puisqu’elle établit ici sa meilleure performance de l’année et remporte sa conquième médaille lors de Championnats du Monde [1]. L’or revient à l’Américaine Felix Allyson en 22’16.

La Cubaine Yipsi Moreno, championne du monde en titre au lancé du marteau, n’a pas pu conserver son titre. Avec un jet à 73,08 m, elle doit se contenter, comme aux Jeux Olympiques d’Athènes, de l’argent. Elle laisse les honneurs à la Russe Olga Kuzenkova qui, médaille d’argent aux trois derniers championnats du monde, devient enfin la numéro un mondiale. La Russe de 10 ans l’aînée de Yipsi, a plus fait joué de son talent que de son droit d’aînesse. Avec ses 75,10 m, elle s’impose de façon nette et sans bavure. Sa compatriote Tatyana Lysenko dont le marteau est allé se planter à 72,46 m rentre avec le bronze.