La Tunisie prise au piège

Kaïs Saied, Président de la Tunisie

La Tunisie, qui a abandonné les mesures de confinement obligatoire dans les hôtels, s’agissant des Tunisiens rapatriés, renoue avec les cas importés. En moins de 72 heures, ce pays d’Afrique du nord a enregistré quatorze cas de Covid-19. L’heure semble grave.

Déjà le 17 juin 2020, le ministère tunisien de la Santé avait annoncé avoir enregistré quatre nouveaux cas de Coronavirus. Ces cas, tous importés, avaient été placés en confinement obligatoire. Cela n’avait pas empêché les autorités tunisiennes de décréter l’abandon des mesures de confinement, à compter du jeudi 18 juin 2020.

A cette date, le bilan des contaminations était à 1 132 cas, dont 1 006 guérisons, 50 décès et 76 personnes sous traitement. Pourtant, le bilan était de zéro cas de personne infectée au Covid-19, pendant plus de trois semaines successives. Et voilà que le pays renoue avec les cas importés. Dans un communiqué publié samedi, le ministère tunisien de la Santé a annoncé qu’en date du 19 juin 2020, 15 tests ont été positifs.

Sur un total de 605 analyses effectuées dont 9 dans le cadre du suivi des cas actifs, 10 nouveaux cas de Covid-19 ont été recensés comme des cas importés, donc identifiés parmi les Tunisiens rapatriés, et de 5 cas déjà actifs. Pour ce qui est des cas de Tunisiens rapatriés et qui se sont avérés malades, ils sont tous placés en confinement obligatoire.

Ainsi, le bilan passe à 1 156 cas confirmés de personnes infectées au nouveau Coronavirus. Au total, 1 017 personnes ont été déclarées guéries et 89 malades sont encore sous traitement. A ce jour, la Tunisie a enregistré 50 cas de décès liés au Covid-19. La Tunisie ayant réalisé 65 515 analyses depuis le début de l’apparition de l’épidémie sur son sol, en mars dernier.

Notons que ce samedi 20 juin, l’ambassade de la République de Tunisie à Doha où un membre du personnel a été testé positif au Covid-19, a annoncé la décision de fermer ses portes du 21 juin au 4 juillet prochain. Dans un communiqué posté sur sa page Facebook, l’ambassade a expliqué que « la décision de fermeture pour un délai de 14 jours intervient en application des consignes du confinement sanitaire ».