La Tunisie condamne 18 terroristes présumés

La justice tunisienne a condamné 18 terroristes présumés à des peines de prison ferme, informe La Presse canadienne. Ils vont devoir purger des peines allant de un à cinq ans de prison pour avoir projeté de créer une « cellule terroriste » en Tunisie, pour « appartenance à une organisation terroriste » et pour « complicité ». Tous ces salafistes étaient jugés en vertu de la loi anti-terroriste adoptée en Tunisie en décembre 2003 après l’attaque de la synagogue à Djerba. Au Maghreb, la Tunisie est louée pour la lutte ferme qu’elle mène contre le terrorisme international. Mais la loi est dénoncée par l’opposition et plusieurs associations qui la considèrent « anti-constitutionnelle ».