La Suisse refuse de restituer à la Tunisie les capitaux du clan Ben Ali

Alors que la Tunisie a un nouveau Président, Ben Ali fait a nouveau parler de lui. En effet, l’argent de l’ex-Président tunisien déchu placé par sa famille en Suisse, ne reviendra pas en Tunisie. C’est du moins la décision de la haute juridiction helvétique.

Tension entre la Tunisie et la Suisse. Et pour cause, la restitution des fonds cachés en Suisse par Zine el Abidine Ben Ali et son clan ne va pas se faire. En effet, la plus haute juridiction suisse a rendu son verdict en faveur de Ben Ali et ainsi bloqué le processus de restitution de la somme à la Tunisie.

Preuves insuffisantes

Le tribunal fédéral, par manque de preuves, a donc rendu cette décision. Les preuves figurant dans le dossier ne peuvent démontrer que l’argent acquis par le clan Ben Ali et placé en Suisse est d’origine frauduleuse. De ce fait, l’institution judiciaire a cassé la décision prise au pénal. Les 35 millions d’euros appartenant au clan Ben Ali demeureront en Suisse, selon RFI.

A l’issue d’une procédure entamée depuis 2011, le clan Ben Ali a gagné la bataille judiciaire. Néanmoins, l’argent du beau-frère de Ben Ali, Belhassen Travelsi reste bloqué. Ce dernier reste suspecté dans plusieurs affaires, notamment pour blanchiment d’argent.

Le clan Ben Ali avait pris la fuite en 2011 après la révolution. Ben Ali s’est réfugié en Arabie Saoudite, tandis que les autres membres de sa famille ont trouvé refuge au Canada ainsi qu’aux Emirats Arabes Unies. Avant la chute de Ben Ali, le Conseil fédéral avait ordonné le blocage de ses avoirs.