La succession du roi Zwelithini sous fond de polémique


Lecture 2 min.
Prince Misuzulu Zulu et son defunt père
Prince Misuzulu Zulu et son defunt père

Le Prince Misuzulu Zulu est désormais de retour au palais royal de Khangelamankengane. Le prince de 46 ans doit son couronnement au testament de sa mère, la régente Shiwiye Mantfombi Dlamini, épouse de Goodwill Zwelithini, elle-même décédée le 30 avril dernier. Cette lettre de la reine serait datée du 23 mars, soit à la veille de sa nomination comme régente.

La tante du nouveau roi, la princesse Thembi Ndlovu, a indiqué qu’elle était heureuse qu’il y ait désormais un héritier incontestable du trône AmaZulu. « Ce sur quoi nous nous sommes mis d’accord, c’est que nous allons soutenir le trône, peu importe qui est sur le trône. Même si nous aimons ou n’aimons pas la personne, mais en tant que famille royale, nous devons la soutenir », lit-on dans le communiqué.

Par ailleurs, le Premier ministre de la nation zouloue, le prince Mangosuthu Buthelezi, a été critiqué par la sœur de feu le roi AmaZulu Goodwill Zwelithini, la princesse Thembi Ndlovu, au sujet des scènes chaotiques qui se sont déroulées au palais royal de Khangelamankengane, vendredi soir. Un échange houleux s’en est suivi entre Buthelezi et le prince Thokozani Zulu, après la lecture du testament de feu la reine Shiwiye Mantfombi Dlamini, épouse de Goodwill Zwelithini, qui recommandait à son fils, le prince Misuzulu Zulu, de devenir le roi AmaZulu.

Cet échange dramatique de mots a été perçu comme une menace pour la sécurité par certains membres de la famille royale AmaZulu, poussant la garde du prince Misuzulu Zulu à intervenir. Alors que Buthelezi a accusé Thokozani de manque de respect, Ndlovu Thembi a indiqué que Mangosuthu Buthelezi aurait pu mieux gérer la situation. « Il est très difficile de parler quand il y a le prince Mangosuthu Buthelezi, qui réprimande durement avant même d’entendre ce que vous êtes sur le point de dire. Quand j’ai demandé à Thokozani ce qu’il voulait dire, il a dit qu’il voulait féliciter le nouveau roi. Mais il n’a jamais eu la chance de le faire », a-t-elle fait savoir.

Dans le même temps, Thembi Ndlovu et un autre frère du défunt roi Zwelithini, le prince Mbonisi, ont approuvé la recommandation du prince Misuzulu en tant qu’héritier du trône AmaZulu.

Suivez Afrik.com sur Google News Newsletter