La Russie a perdu le satellite angolais AngoSat

L’agence spatiale russe Roscosmos a confirmé avoir perdu la connexion avec le satellite de télécommunications AngoSat. Le satellite angolais a été lancé au cosmodrome de Baïkonour le mardi 26 décembre.

Les représentants de Roscosmos ont rapporté à l’origine que la fusée Zenit-2SB avait réussi à installer le satellite en orbite. Cependant, la connexion au satellite a été perdue après sa séparation de l’étage supérieur. « tous les systèmes fonctionnaient normalement, cependant, le dernier contact a été perdu et la télémétrie a cessé de venir« , a indiqué Roscosmos qui précise « La connexion peut être perdue en raison d’une défaillance de l’émetteur, d’une panne de batterie ou d’un ordinateur numérique »

Les experts ont précisé qu’ils espéraient pouvoir rétablir la connexion. « Il s’agit d’une situation normale, qui se produit parfois, bien sûr, il y a des chances que la communication et la télémétrie avec le satellite soient rétablies, et il continuera à fonctionner comme d’habitude« .

On craint cependant que cela ne constitue un nouveau revers pour Roscosmos après que l’agence spatiale russe ait perdu son contact avec la fusée Soyouz 2.1b le 28 novembre dernier, quelques minutes après le lancement.

Le gouvernement angolais, qui a investi environ 320 millions de dollars dans le projet, AngoSat, conçu pour une mission de 15 ans, qui consistera à fournir Internet haute vitesse et la radio, la télévision et d’autres communications à l’ensemble de l’Afrique.