La religion permet la libération

Madame veuve Yon
Madame veuve Yon

Madame veuve Yon née Ngo Massing Suzanne, vient d’organiser une messe d’Action de grâce au temple de l’église presbytérienne Camerounaise, consistoire Sanaga à Douala, synode Bassa. Au terme de cette cérémonie très courue, elle se confie à Afrik.com.

Qui est Madame veuve Yon née Ngo Massing Suzanne ?

Je suis Madame Ngo Massing Suzanne épouse de feu Yon Mathias. De nationalité camerounaise, je suis membre de l’ACF (association chrétienne des femmes) de l’EPC, et Mère de cinq enfants et de nombreux petits-enfants.

En date du 22 janvier 2023, vous avez organisé une messe d’action de grâce au temple de l’EPC (église presbytérienne camerounaise), consistoire Sanaga, situé au quartier Beedi à Douala. Peut-on savoir le but de cet évènement ?

Par cette célébration, je n’ai fait que mettre en application, les prescriptions de notre Seigneur, selon lesquelles « il faut savoir dire merci à tout temps et en toutes circonstances ». Depuis la mort de mon charmant époux, il y a bientôt plus d’une quinzaine d’années, c’est une action que je pose annuellement, pour faire grandir la grâce dans ma vie et celle de mes proches, bref, faire grandir la faveur de Dieu. En effet, c’est une façon pratique pour moi de montrer à Dieu que je ne suis pas ingrate, que je le remercie pour ses bienfaits de l’année précédente. En le faisant, je n’ai pas de doute, que je provoque sa faveur pour la nouvelle année.

Vous, en tant que chrétienne engagée de la paroisse EPC – Beedi, comment définissez-vous une « Action de grâce » ?

Pour moi, l’expression « Action de grâce » (en anglais : Thanksgiving et en hébreu « shelem »), veut dire renforcer les liens d’amitié, remercier Dieu pour tous ses bienfaits envers les pauvres pécheurs que nous sommes. Et c’est une voie parmi tant d’autres à travers lesquelles, nous pourrons recevoir le pardon de nos multiples transgressions, commises à travers nos faits et gestes, en groupe ou individuel. S’inspirant du livre de Luc 17: 11-19, le Rév. Pasteur Ngang Mangwa Philippe, modérateur de la paroisse EPC – Beedi, consistoire Sanaga, avait tellement épilogué dessus, lors de sa prédication de ce jour, un jour où, lui-même recevait les vœux de nouvel an de ses paroissiens.

Etes-vous à votre première expérience ? Si non, quelle est la spécificité pour ce nouvel an naissant ?

photo messe action de grace
photo messe action de grace

Non, ce n’est pas la première fois que j’organise pareil évènement. Je le fais chaque année. Malheureusement, l’année dernière, je n’ai pas pu, à cause d’une grave maladie. Mais Dieu merci, je suis débout ! La spécificité pour cette année, c’est que j’ai fait d’une pierre, deux coups. En clair, j’ai célébré mon 65è anniversaire et mes deux petits-enfants (Grâce et Pharel) ont reçu le baptême. Je puis donc dire que l’année a bien commencé dans ma famille, y compris les bénédictions de toutes sortes. Qu’il en soit de même pour mes ennemis, mes voisins, tous les membres de ma grande famille, bref, toutes les populations camerounaises en particulier et celles du monde entier en général.

Dans un contexte gangrené par la corruption, le chômage, le tribalisme, les injustices de toutes sortes, les violences, les atteintes à la dignité humaine. Quels conseils pouvez-vous prodiguer aux jeunes et moins jeunes en général et à votre progéniture en particulier?

En ma qualité de « bibliothèque », je veux dire, d’une personne qui a vécu et vu les événements heureux et malheureux dans notre pays, qui autrefois, était un « Eldorado », pour ne pas dire un « modèle »/ un « paradis terrestre» pour les pays voisins et autres, si conseils je peux donner à ma progéniture et aux populations du monde entier, c’est qu’elles mettent Dieu au premier plan, qu’elles persévèrent dans la prière, qu’elles soient attachées à la parole de Dieu, ainsi donc, sans un effort de leur part, elles ne seront plus des esclaves de la drogue, de l’alcool, pourront facilement briser les barrières de la haine, de la division, de la jalousie, … et tout ce qu’elles entreprendront, ira de succès en succès. J’ose croire que l’année 2023 comblera toutes nos attentes. Merci de m’avoir accordé votre tribune pour exprimer !