La plus belle des Maliennes de France

L’élection de Miss Mali Ile-de-France se tiendra le 4 juillet prochain à Paris. Première des quatre sélections régionales pour le concours Miss Mali France 2003, le 22 octobre prochain, l’initiative est le fruit du travail d’une jeune association dynamique : Douna Rémé.

Qui est la plus belle Malienne de France ? Nous ne le saurons que le 22 octobre prochain à l’issue du concours Miss Mali France 2003. Mais la reine de beauté se trouve peut-être parmi les 22 candidates à l’élection de Miss Mali Ile-de-France qui se déroulera le 4 juillet à Paris. A l’origine de l’événement : la toute jeune association Douna Rémé (créée en 2003), bien décidée à faire entendre la voix de la diaspora africaine en France et sur le continent.

 » Nous avons eu l’idée d’un concours de beauté, parce que nous voulions un événement festif pour fédérer un maximum de monde. Notre but est de créer un tissu de personnes imprégnées par la culture afro-occidentale « , explique Fatoumata Yatabare, 22 ans, fondatrice de Douna Rémé ( » les enfants du monde  » en soninké).  » Nous ne sommes pas une association exclusivement malienne. Les 15 membres de l’équipe sont d’origines diverses. Et nous voulons tous bouger pour aider notre continent à se développer. Un concours de beauté contribue à changer l’image que l’on a, en France, de l’Afrique. Pourquoi le Mali ? Simplement parce que le président de l’association, Mams Yaffa, et moi sommes d’origine malienne.  »

22 filles pour une couronne

Le bouche-à-oreille a bien fonctionné : 120 candidates se sont présentées aux sélections de Miss Mali Ile-de-France.  » Nous n’avons pas hésité également à faire du casting sauvage pour trouver des filles.  » Et si 65 ont été retenues après une première sélection, le jury n’en a gardé que 22 pour le concours du 4 juillet.  » Le concours comprend un défilé de quatre passages, entrecoupé de shows.  » En sportwear, tenues afro-occidentales, Bethio (tenue de plage) et tenue traditionnelle, chacune dévoilera son élégance et son charme devant un jury aussi attentif que prestigieux.

Le créateur styliste Imane Ayissi, le top model Noémie Lenoir, la directrice marketing de L’Oréal, Miss Mali 2001 ainsi que les acteurs Vincent Cassel et Monica Belluci font, entre autres, parti des 13 membres du jury qui aura la lourde tâche de désigner la lauréate et ses dauphines. Provence-Alpes Côte-d’Azur, Rhône-Alpes et Nord, trois autres élections régionales suivront pendant l’été. Les dix premières de la région Ile-de-France et les cinq premières des autres régions se rencontreront en octobre prochain pour le titre Miss Mali 2003. Après cela, le concours continue… la reine de beauté participera en décembre à l’élection Miss Mali 2003 à Bamako. Un pont est jeté entre le pays et la diaspora. Et des plus beaux qui soient.

Association Douna Rémé, chez Yaffa

1, rue Emile Blémont, Bat 11

75018 Paris

dounareme@yahoo.fr