La perpétuité requise contre quatre accusés de l’attentat de Grand-Bassam

Les accusés de l'attaque de Grand-Bassam
Quatre accusés de l'attaque de Grand-Bassam

La justice ivoirienne a requis la prison à perpétuité contre quatre accusés de l’attentat de Grand-Bassam. L’assaut djihadiste de la ville balnéaire ivoirienne avait fait 22 morts en mars 2016. Il s’agit de 19 civils et 3 militaires qui avaient perdu la vie.

Le procès des auteurs présumés de l’attentat de Grand-Bassam en était à son septième jour hier, mercredi 21 décembre 2022. Dans son long réquisitoire, le procureur Richard Adou a requis la prison à vie contre les cerveaux présumés de l’attentat. La même requête contre quatre accusés qui ont assisté au procès, à Abidjan. Ils sont poursuivis pour les faits d’assassinat.

Richard Adou vise 10 parmi les 18 accusés. Il s’agit des six personnes présentées comme étant les cerveaux de l’attaque et les quatre présentes physiquement au procès. Il s’agit du chauffeur, de l’hébergeur et deux personnes accusées d’avoir convoyé les armes et effectué un travail de repérage. Pour le procureur, il faut leur infliger une « peine exemplaire et dissuasive ».

La sentence, selon le maitre des poursuites, vise à « décourager quiconque de se prêter à ce genre d’acte, de tuer des innocents ». Le procureur estime que tous les quatre accusés étaient au courant du projet d’attentat fomenté par Kounta Dallah. Ce dernier est présenté comme le cerveau de l’attaque survenue le 13 mars 2016. L’attentat avait été revendiqué par Aqmi ‘Al-Qaida au Maghreb Islamique).

Lire : Ouverture à Abidjan du procès de l’attentat de Grand-Bassam