La Normandie regarde vers l’Afrique

La 6ème édition du festival  » Regards sur les cinémas d’Afrique et de l’hémisphère Sud  » vient d’ouvrir ses portes et apportera un rayon de soleil dans toute la région normande jusqu’au 27 janvier. Objectif : créer un  » moment d’atmosphère africaine « .

La région normande (France) accueille du 16 au 27 janvier le festival  » Regards sur les cinémas d’Afrique et de l’hémisphère Sud « , placée cette année sous le signe du Brésil. C’est M. Camille Jouhair qui a initié le projet il y a six ans, et son assistante, Marie Hatet, constate un succès grandissant :  » Depuis deux-trois ans, le festival commence à être de plus en plus connu. Les gens veulent assister à la soirée de clôture. Nous avons également réussi à fidéliser un public qui revient chaque année.  »

27 salles de la région sont concernées par le festival. Une première.  » L’année dernière nous avions une quizaine de salles. Cette année, les films sont projetés à la fois dans des multiplexes et dans des salles municipales qui utilisent la vidéo. Nous avons voulu toucher un public plus large « , explique Marie Hatet. Le festival sera présent pour la première fois en Basse-Normandie, même si l’ancrage reste à Rouen.

Pays du Sud à l’honneur

Le Brésil sera à l’honneur  » car nous avons décidé de mettre chaque année un pays du Sud en lumière. Mais le noyau dur reste l’Afrique, notamment subsaharienne « , continue-t-elle. Selon elle, l’important est de  » créer un moment d’atmosphère africaine « , c’est pourquoi plusieurs manifestations sont organisées autour des rencontres cinématographiques : musique, peinture, sculpture… Les passionnés d’Afrique y trouveront leur bonheur.

Plusieurs artistes ont fait le déplacement et ont participé aujourd’hui à une journée de travail sur les grandes questions concernant le cinéma africain.