La Nasa découvre une exo-planète habitable

L’agence spatiale américaine a annoncé jeudi avoir découvert une planète de taille comparable à la Terre pouvant abriter la vie.

La nouvelle semble digne d’un scénario de science-fiction. Et pourtant, une équipe internationale de scientifiques dirigée par la Nasa a annoncé jeudi avoir découvert la première exo-planète habitable : Kepler-186f.

Cette planète sœur, située à 490 années-lumière du soleil, possède des mensurations comparables à celles de la Terre.

« C’est la première exo-planète de la taille de la Terre trouvée dans la zone habitable d’une autre étoile », a ainsi expliqué Elisa Quintana, l’une des astronomes du SETI Institute de la Nasa, qui a mené cette recherche, selon l’AFP.

Notre « jumelle » appartient à un système stellaire de cinq planètes. Mais si toutes sont de tailles proches de celle de la Terre, seule Kepler-186f pourrait être habitable, du fait de sa position parfaite, ni trop proche, ni trop loin de son étoile.

Au-delà de ces similitudes, Kepler-186f possède une caractéristique qui la rend unique : l’eau pourrait exister à l’état liquide à sa surface ! La vie telle que nous la connaissons y serait donc possible.

« Ce qui rend cette découverte particulièrement intéressante, c’est le fait que cette planète baptisée Kepler-186f est de taille terrestre en orbite autour d’une étoile dite naine, plus petite et moins chaude que le Soleil, dans la zone tempérée où l’eau peut être liquide », précise ainsi l’astronome.

La découverte est donc sans précédent et conforte l’idée qu’il existe des planètes semblables à la Terre dans l’immensité de l’espace.
Mais bien loin de notre système solaire, notre « jumelle », située dans la constellation du Cygne, est distante de presque 500 années lumière. Une année lumière équivalant à 9 460 milliards de kilomètres, nous ne sommes donc pas prêts de rencontrer nos hypothétiques cousins Kepleriens.