La Mafia africaine en action

Membre de la nébuleuse rap Mafia K1Fry, le groupe Intouchable lâche son premier opus  » I have a dream « . Un six titres immergé dans l’univers d’une banlieue parisienne, avec ses codes et ses valeurs. Des débuts honnêtes, même s’il n’y rien de nouveau sous le soleil.

Prenez l’adjectif  » africaine « , inversez les syllabes pour obtenir  » cainafri « , contractez le tout en  » cainfri « , stylisez l’orthographe du mot et vous comprendrez que la Mafia K1Fry, une des grandes nébuleuses rap de la région parisienne, est un mouvement constitué de jeunes Africains ou issus de l’immigration africaine. Le groupe Intouchable est l’une des formations satellites du  » posse  » sud-parisien et  » I have a dream «  son premier album.

Six titres dont un instrumental, un mini album pour entrer dans la danse. Intouchable a misé sur la prudence, grand bien lui fasse, il ne s’expose pas comme de trop nombreux albums rap français aux affres d’une créativité qui n’évite pas toujours l’enlisement. Pour le profane, Intouchable ne sera qu’une caricature des rappeurs et de la banlieue avec ses stéréotypes. Mais il ne faut pas oublier que l’inspiration nous vient de notre environnement et la franchise des textes révèle les désillusions d’une génération aux ailes brisées qui rêve, malgré tout, de puissance et de gloire.

Un bon fond musical

Intouchable ne s’adresse pas à tout le monde et ne sera probablement pas compris par ceux que la banlieue effraient. Mais si on fait momentanément abstraction des textes, les musiques ne sont ni sommaires ni ridicules. S’il n’y a toujours pas de scratch (exercice de style aux platines sur les disques vinyles, un des anciens piliers de la musique rap) comme dans l’ensemble de l’actuelle production française, les sons sont relativement soignés.

Un titre sort du lot, le titre éponyme de l’album  » I have a dream «  qu’il n’est pas incongru d’imaginer sur les ondes et dans les tops. La porte d’entrée d’Intouchable est peut être là, avec cet excellent morceau aux judicieux accents ragga. A découvrir.