La Libye entame un pont aérien de secours d’urgence au Liban

Le premier cargo libyen, transportant notamment huit ambulances et 50 tonnes de médicaments, a quitté Tripoli lundi soir à destination du Liban. Selon les autorités, le pont aérien se poursuivra jusqu’à « la satisfaction totale des besoins du Liban », victime d’une offensive israélienne depuis plusieurs semaines.

Le premier cargo libyen transportant des secours d’urgence vers le Liban a décollé lundi en fin de journée de l’aéroport international de Maatigua, dans la banlieue est de Tripoli, a constaté la Pana sur place. Cette opération entre dans le cadre d’un pont aérien organisé par la Libye pour alléger les souffrances du peuple libanais victime d’une agression israélienne qui se poursuit depuis trois semaines.

Le secrétaire du comité populaire général libyen de la Santé et de l’Environnement, le Dr Mohamed Rached, a déclaré à la presse que ce pont aérien intervient dans le cadre d’une « grande entreprise du peuple libyen pour aider et soutenir le peuple libanais frère dans sa rude épreuve ». Il a indiqué que le comité populaire général de la Santé et de l’Environnement a été chargé par le comité populaire général libyen, lors de sa réunion extraordinaire, dimanche soir à Tripoli, d’intensifier les efforts pour assurer un pont aérien acheminant l’aide nécessaire au peuple libanais, notamment en médicaments et équipements médicaux.

50 tonnes de médicaments

Le Dr Mohamed Rached a souligné que ce pont aérien se compose d’un vol quotidien pendant plusieurs jours pour acheminer des médicaments et des équipements médicaux, notamment des ambulances et des hôpitaux de terrain. Il a indiqué que le nombre de vols peut augmenter si les conditions le permettent. Le responsable libyen a affirmé que dans la première phase, huit ambulances seront acheminées au Liban, quatre lundi et le reste mardi. Ces aides seront acheminées en coordination avec les bureaux populaires libyens (ambassades) en Jordanie, en Syrie, à Chypre et au Liban.

Il a rappelé qu’une première cargaison de secours d’urgence, envoyée le 27 juillet au Liban par la Fondation Kadhafi pour le développement (FKD) via l’aéroport de Lattaquié, en Syrie, est arrivée à Tripoli, dans le nord du Liban. De son côté, le président de la commission libyenne de secours, le Dr Mohamed Ali Barghathi, a indiqué à la presse que le vol de lundi transportait 50 tonnes de médicaments, des équipements médicaux et des produits alimentaires mobilisés par l’Office libyen de secours et des aides humanitaires relevant du comité populaire général libyen. Ce pont se poursuivra jusqu’à la satisfaction totale des besoins du Liban, a-t-il dit.