La justice française abandonne les poursuites contre deux ministres sénégalais dans l’affaire du Joola

La justice française confirme l’annulation de deux mandats d’arrêt internationaux visant le Premier ministre Mame Madior Boye et l’ancien ministre des Forces armées dans l’affaire du naufrage du Joola ; elle maintient en revanche 7 mandats d’arrêts contre d’autres hautes personnalités sénégalaises, rapporte RFI. En septembre 2002, 1 800 personnes avaient péri dans le naufrage du ferry le Joola qui assurait la liaison entre Ziguinchor et Dakar. Les familles des victimes françaises avaient obtenu l’ouverture d’une enquête en France, mais l’affaire piétine.